RMC

Le gouvernement va interdire l'impression systématique des tickets de caisse pour les achats de moins de 10 euros

INFORMATION RMC - Après les sacs plastiques, le gouvernement veut interdire l'impression systématique des tickets de caisse dès le 1er février prochain pour les montants inférieurs à 10 euros.

Vers la fin des tickets de caisse pour les petits achats. Le gouvernement compte interdire aux commerçants de donner immédiatement un ticket de caisse à leurs clients pour les achats de moins de dix euros. Il sera tout de même toujours possible d'en avoir un si vous en faites la demande.

L'objectif avec cette mesure est de sensibiliser progressivement les consommateurs à l'impact environnemental de ces tickets en papier, mais aussi leur impact sanitaire, puisqu'ils sont soupçonnés de contenir des perturbateurs endocriniens.

20 euros en 2021, 30 euros en 2022

Les tickets de montants supérieur devraient ensuite être progressivement concernés. A partir du 1er janvier 2021 pour les montant inférieur à 20 euros et du 1er janvier 2022 pour les montants inférieur à 30 euros.

Cette mesure figurait initialement dans une proposition de loi de la députée LREM Patricia Mirallès. Finalement, le gouvernement soutient cette mesure. Ce sera donc un amendement au projet de loi sur l'économie circulaire qui sera examiné en commission développement durable à l'Assemblée nationale à partir du 25 novembre et dans l'hémicycle à partir du 9 décembre.

Des campagnes de sensibilisation seront aussi mises en oeuvre en parallèle. Les tickets de caisse ne constituent pas une obligation aujourd'hui, sauf lorsqu'il s'agit de prestations de services d'un montant supérieur à 25 euros TTC.

La rédaction (avec J.A.)