RMC

Lubrizol: quelles sont les infractions relevées par la Direction régionale de l'environnement ?

Des infractions liées à la sécurité du site, à son infrastructure et au respect des normes imposées aux sites Seveso ont été relevées par la Direction régionale de l'environnement.

Un mois après l’incendie de Lubrizol, on apprenait la semaine dernière qu'une dizaine d'infractions liées au risque incendie avaient été relevées par la Direction régionale de l'environnement (DREAL) après une visite d'inspection au sein de l'usine. Les enquêteurs ont d'abord noté des manquements dans le système de sécurité du site, en constatant l’absence de détecteur incendie dans les zones de stockage extérieures de l’entreprise.

Des manquements liés à l’infrastructure même du site ont été également constatés : pas de caniveau pour éviter la propagation de nappes de produits inflammables, ni de réserves d'eau anti-incendie suffisamment importants pour lutter contre les flammes.

Le feu se serait déclaré dans une zone mitoyenne entre Lubrizol et une autre usine

Les inspecteurs ont aussi relevé des irrégularités dans l'étude des risques imposés aux entreprises Seveso. L'éventualité d'un incendie lié aux fûts stockés dans la partie extérieure de l'entreprise par exemple, n'a jamais été prise en compte. Toutes ces infractions ont été jointes au dossier de l’enquête.

Les deux entreprises défendent la version d'un départ de feu a l'extérieur de leur site, mais selon les informations de BFMTV, il est désormais établi que le feu s’est déclaré dans une zone mitoyenne entre Lubrizol et Normandie logistique.

-
- © -
Romain Poisot (avec Guillaume Dussourt)