RMC

Alerte météo en Corse: "Une situation inédite" sur l'île, les pistes de l'aéroport d'Ajaccio sous les eaux

Après avoir subi deux violents "épisodes méditerranéens" qui ont fait 14 morts en un mois, la Côte d'Azur, la Provence et la Corse ont été à nouveau touchées par des pluies abondantes et des vents forts depuis vendredi.

"Une situation inédite". Le nouvel épisode méditerranéen "bref mais intense" qui a balayé le Sud-Est et la Corse vendredi continue de perturber fortement les déplacements sur l'île de Beauté en soirée.

Des pluies abondantes ont touché la Corse-du-Sud vendredi faisant gonfler la rivière Gravona qui a son embouchure dans le Golfe d'Ajaccio, près de l'aéroport.

En prévision de vents tempétueux amenés par la tempête Fabien, tous les aéroports corses seront fermés dimanche sur décision préfectorale, tandis que les traversées maritimes seront fortement perturbées,.

Samedi à la mi-journée, l'aéroport d'Ajaccio, dont les pistes ont été inondées au cours d'une crue inédite selon la préfecture, a déjà été évacué et restera fermé jusqu'à dimanche minuit, a annoncé la préfecture de Corse-du-Sud dans un communiqué.

En concertation, la préfecture, la mairie d'Ajaccio et la Collectivité de Corse ont décidé "de fermer tous les accès pour entrer et sortir d'Ajaccio entre 21H00 ce soir et 9H00 demain matin afin d'éviter que des personnes ne se retrouvent bloquées par les inondations sur des routes impraticables", a indiqué le secrétaire général de la préfecture, qui décrit "une situation inédite": "même la digue de l'aéroport prévue pour résister à une crue centennale a été dépassée. La Gravona a atteint les 630m3/ seconde. C'est complètement fou", a-t-il insisté. 

A Ocana, par exemple, à 25 kilomètres d'Ajaccio, "Un torrent traverse le village", selon nos confrères de France Bleu RCFM, qui évoque également l'évacuation de plusieurs habitants.

La préfecture a ouvert une cellule de crise et demande d'éviter tous les déplacements dans le secteur d'Ajaccio car les routes sont partiellement inondées.

Du côté de la mer, les derniers bateaux sont partis d'Ajaccio avant 16h et tous ceux prévus après cet horaire sont annulés. Dimanche, toutes les traversées au départ et à l'arrivée d'Ajaccio sont annulées et celles de lundi sont fortement perturbées.

Des cumuls d'eau "extrêmement importants" sont attendus pour la première partie de nuit, qui "combinés à la forte houle, font craindre une situation très délicate". La préfecture déconseille tout déplacement près des rivières.

Martin Bourdin et Xavier Allain