RMC

EN VIDÉO - Alerte météo: il est tombé près de deux mois de pluie en quelques heures dans l'Hérault

RMC
Météo France a placé une partie de l'arc méditerranéen en vigilance orange aux orages, au phénomène de "pluie-inondation" et de "vagues-submersion".

Le déluge. Météo France a placé neuf départements du sud de la France en vigilance orages aux orages et fortes pluies.

Les départements concernés sont l'Aude (11), Aveyron (12),Bouches-du-Rhône (13), Gard (30), Hérault (34), Pyrénées-Orientales (66) et Tarn (81), Var (83), Vaucluse (84), ainsi qu'Andorre. 

3 mètres d'eau en une heure

Les cumuls seront importants et engendreront des problèmes de montées des cours d'eau. C'est ainsi un véritable déluge qui s'est abattu cette nuit sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault. Il est tombé par endroit des quantités d'eau très impressionnantes. 

Ainsi, les cours d'eau commencent sérieusement à réagir: la station crues de Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales affichait 60 cm de hauteur d'eau à 3h40 et plus de 3m39 à 4h45.

Selon les informations de Kévin Floury, journaliste météo de RMC, il est déjà tombé l'équivalent de deux mois de pluie à Leucate et plus d'un mois à Narbonne, dans l'Aude. Des crues et de fortes rafales frappent également la zone.

À Béziers, la gare est en partie inondée et l’arrêt est supprimé dans le sens Béziers-Narbonne. Chiffre marquant: il est tombé 46mm de pluie à Béziers en une heure ce qui correspond à 15 jours de pluie pour cette commune. 

Narbonne est également particulièrement marquée: 170 mm d'eau sont tombés depuis le début du phénomène. Un mois d'octobre moyen affiche 90 mm de pluie.

Des routes coupées

L'"épisode méditerranéen pluvio-orageux marqué" a provoqué la fermeture de nombreux tronçons routiers, surtout sur le littoral, et arraché des toitures et des arbres, selon un premier bilan des préfectures et pompiers. 

Dans les Pyrénées-Orientales, où une dizaine de routes départementales ont été coupées, les pompiers ont mené 60 interventions pour des inondations et toitures arrachées, a précisé la préfecture. 

Quelque 600 pompiers restaient mobilisés dans l'Aude, face notamment à des pics de crue attendus en fin de matinée, a précisé la préfecture. En renfort aux forces locales, la Sécurité civile avait déployé mardi sur l'arc méditerranéen un dispositif comptant 90 sapeurs-pompiers, 70 sapeurs-sauveteurs et trois hélicoptères. 

La rédaction de RMC