RMC

Inondations, grêle... Les intempéries ont fait des dégâts dans plusieurs villes, dont Marseille

La pluie est tombée très fortement dans le Sud-Est et la région Auvergne-Rhône-Alpes provoquant des inondations. C'était le cas à Marseille notamment où le port s'est retrouvé sous l'eau.

Ils étaient attendus, les orages ont frappé de nombreux départements mercredi après par endroits une forte intensité. A Marseille, les orages ont été très violents, avec des inondations signalées autour du port.

Roman, habitant de Marseille, a vu les orages s'abattre sur la ville.

"Ça a commencé aux alentours de 21h. C’était loin, mais très fréquent, c’est-à-dire, toujours des éclairs, des flashs et vers 21h30 il y a eu une pluie très très puissante, très violente. Ça fouettait les vitres. Il y a des voitures qui se sont mises à rouler à contre-sens peut-être pour éviter les inondations. C’était très impressionnant pour une ville comme Marseille”, témoigne-t-il.

Une situation qui a aussi touché les villes des alentours comme Cassis, ou Auriol.

Innondations dans le Rhône

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la pluie et les grêlons ont frappé le nord de Saint-Étienne lundi après-midi, provoquant des difficultés de circulation pour les voitures et les trains. La circulation des TER a repris progressivement dans la soirée entre Saint-Étienne et Lyon. Dans l'agglomération lyonnaise, plusieurs centaines de foyers étaient privés d'électricité et le sud inondé.

À Feyzin, l'eau du Rhône est montée très rapidement, inondant maisons, magasins, appartements. Les habitants, comme Cheerazade Boukaroua, se sont organisés tous ensemble pour faire face.

“On a eu une grosse chute de pluie, des grêlons qui tombaient et puis d’un coup, on a vu l’eau monter. Il y a des appartements au rez-de-chaussée qui sont complètement inondés au niveau des terrasses. On est en train d’évacuer l’eau avec les locataires. On a ouvert les plaques d’égouts dans les rues. On a tous été solidaires à coups de raclette. Malheureusement, on est livré à nous-même. On est en train de pomper toute l’eau des garages et on a peur que cet épisode se reproduise parce que de fortes pluies sont encore annoncées. On ne peut pas se préparer à ce type d’événement”, détaille-t-elle.

Le département du Nord était également touché par les pluies orageuses depuis la mi-journée. Plusieurs dizaines de communes ont déjà été balayées par des précipitations très intenses, à l'image de Berck, où le réseau d'assainissement est saturé.

Guillaume Descours