RMC

Mobilisation des jeunes Européens pour le climat: "C'est maintenant qu'il faut changer les choses"

Ce samedi, lycéens et étudiants français sont appelés à descendre dans les rues pour le climat, par le collectif #GreenFridays.

Ce samedi, étudiants et lycéens sont appelés à se rassembler pour le climat à Paris. Le rendez-vous est fixé à 14 heures devant le ministère de la Transition écologique.

Les jeunes Français se joignent en fait à un mouvement mondial, Fridays for future, une grève scolaire pour le climat qui essaime dans le monde entier, à l'appel d'une jeune adolescente suédoise, Greta Thunberg.

Depuis le mois d'août 2018, cette adolescente de 16 ans sèche les cours tous les vendredis pour aller protester devant le Parlement suédois. Son message pour alerter sur l'urgence climatique est alors devenu viral.

Chez nos voisins belges la grève scolaire c'est le jeudi. Et là-bas, le mouvement prend de l’ampleur. Depuis 6 semaines, chaque jeudi, des dizaines de milliers d’élèves et d’étudiants manifestent dans les rues.

"Tous les partis doivent faire quelque chose"

Ici, des jeunes, rien que des jeunes. Les slogans sont en français, en flamand ou en anglais. Ils réclament une justice climatique, un changement immédiat.

Tous prennent la mesure de l’enjeu. La prise de conscience n’attend manifestement pas le nombre des années. Sarah, Laura et Maëlle sont venus entre amies. Elles ont 15 et 16 ans: "La jeunesse peut autant prendre conscience que les grands. Et ça nous touche peut-être même plus". Un message pour "les grands": "C'est maintenant qu'il faut changer les choses. Il est encore temps!"

Aucun n’affiche les couleurs d’un parti. La mobilisation se veut totalement apolitique: "Tous les partis doivent faire quelque chose. Lutter contre le réchauffement climatique

Des ados qui manifestent, qui interpellent leurs aînés. Des adultes qui regardent le cortège passer depuis le trottoir: "Ils sont en train de réussir là où on n'a rien fait parce qu'on n'était pas au courant, pas assez mobilisés". 11.000 manifestants, aucun incident. 13h, tous retournent en cours avant de se retrouver jeudi prochain.

Lionel Top avec Paulina Benavente