RMC

Réchauffement des mers et des océans: "Si les coraux meurent, toute la chaîne alimentaire est affectée"

Blanchiment des coraux, algues toxiques, impact sur la pêche... Sous l'effet du changement climatique, les épisodes de canicule marine augmentent et vont se multiplier, menaçant les écosystèmes marins, mettent en garde des scientifiques.

La canicule s'est aussi ressentie dans les mers et les océans. Une étude publiée la semaine dernière dans la revue Nature constate un doublement entre 1982 et 2016 du nombre de jours où la mer était plus chaude que la normale.

Un réchauffement "très probablement lié au réchauffement climatique" provoqué par l'homme.

"Plus on augmente la température, plus le climat se dérègle, plus il y a de CO2 dans l'océan et là c'est un énorme problème pour les écosystèmes marins. L'océan devient plus acide et ça a un impact direct sur les coraux, sur les algues calcaires et sur tout ce qui a une carapace ou une coquille, ce qui est la base des écosystèmes marins. Donc si les coraux meurent, c'est l'ensemble de la chaîne alimentaire qui se trouve affectée", alerte François Chartier, responsable du programme Océans à Greenpeace France, invité de Bourdin Direct ce mardi matin.

Selon le spécialiste, il est donc urgent d'agir: "Il faut commencer à sortir de l'âge des hydrocarbures et passer à des énergies renouvelables. Il faut créer des réserves marines, des sanctuaires. Il y a des parcs naturels à terre, il faut faire la même chose en mer. Et là la biodiversité se reconstitue très vite. Ça marche, c'est ça qui est rassurant".

P.B.