RMC

"Payer pour aller à la plage c'est une honte": la fronde s'organise contre les parkings payants près de la mer

RMC
Diverses municipalités rendent payant les parking près des plages pour pouvoir entretenir le bord de mer mais ces décisions sont souvent controversées.

Ils ne veulent pas de stationnements payants pour accéder à la plage. Elus d’opposition et riverains se mobilisent à Mauguio-Carnon près de Montpellier dans l'Hérault, face à la décision de la mairie qui se profile pour l'été prochain, elle souhaite rendre les parkings aux abords des plages payants.

Un moyen explique-t-elle de financer les travaux d'aménagement du site et de voirie alors que le littoral de la commune est fréquenté par "un million de véhicules par saison" selon le maire de Mauguio.

"C’est du domaine public, on a le droit d’aller à la plage sans devoir payer"

Mais la fronde s'organise, une pétition qui déjà recueilli près de 10.000 signatures, circule pour défendre la gratuité. Et chez les riverains, le ton monte ! Nathalie n’a pas l’intention de débourser le moindre euro pour profiter de la plage de Carnon :

"Payer pour aller à la plage, c’est une honte ! C’est du domaine public, on a le droit d’aller à la plage sans devoir payer, je paierai donc pas ce parking"

Elle a signé la pétition mise en ligne par Daniel Bourguet, élu d’opposition à Mauguio-Carnon, pétition qui connait un vif succès :

"L’engouement de cette pétition montre que ces parkings doivent rester gratuits, j’espère que les élus sauront entendre la volonté populaire, la volonté citoyenne"

"L'argent sera dédié au maintien du bon état écologique et environnemental de la plage"

L’entretien du front de mer est estimé à 400.000 euros par an et c’est donc l’argent des parkings qui sera utilisé selon le maire de Mauguio-Carnon, Yvon Bourrel :

"Cet argent sera affecté à l’entretien du site. Il sera dédié au maintien du bon état écologique et environnemental de la plage, de ses abords et du parking".

C’est le 12 avril prochain que les élus de Mauguio trancheront en conseil municipal, un rendez-vous qui promet d’être très animé.

Jean-Wilfried Forquès