RMC

Qui est vraiment Greta Thunberg, cette jeune Suédoise qui dérange certains députés français?

L'égérie suédoise de la lutte climatique, invitée mardi à l'Assemblée nationale par des parlementaires, n'est pas la bienvenue aux yeux de certains députés LR et RN.

Ses joues rondes, ses nattes et sa personnalité si mystérieuse sont le visage de la mobilisation des jeunes pour le climat. Greta Thunberg est invitée par les 162 députés du collectif transpartisan sur le climat baptisé "Accélérons", à une réunion ouverte aux autres parlementaires à l'Assemblée nationale ce mardi. Elle assistera aussi à la séance des questions au gouvernement depuis la tribune d'honneur.

Mais dès la semaine passée, sa venue a suscité l'ire de certains élus, notamment Julien Aubert et Guillaume Larrivé, tous deux candidats à la présidence de LR ainsi que Valérie Boyer. "Ne comptez pas sur moi pour applaudir une prophétesse en culottes courtes", "Prix Nobel de la peur" , "gourou apocalyptique" ou encore "jeune activiste totalement sous emprise" a-t-on pu lire de la part des députés ces derniers jours. 

"Ils ont plus peur de moi et des manifestations de jeunes que du vrai problème"

Mais qui est-elle vraiment? Greta Thunberg est devenue une icône en moins d'un an, lorsqu'elle appelle à la grève des milliers d'adolescents tous les vendredis. A 16 ans, avec sa voix douce et ses mots simples, elle souhaite surtout éveiller les consciences, comme en avril dernier, lorsqu'elle fond en larmes à la tribune du Parlement Européen. 

Diagnostiquée autiste, elle dit avoir eu un déclic, après le visionnage d'un documentaire sur la fonte des glaciers.

Ses détracteurs agacés n'y voient donc que le reflet d'un gourou déscolarisé. D'autres, y compris des écologistes, jugent Greta Thunberg trop pessimiste. Pour eux, elle n'a ni la légitimité d'un scientifique, ni même celle d'une figure politique.

Mais Greta Thunberg en est persuadée: certains ont plus peur d'elle et des manifestations que du vrai problème, le réchauffement climatique.

Paul Barcelonne avec Xavier Allain