RMC

Ségolène Royal n'a pas tiré un trait sur sa vie politique

Ségolène Royal n'a pas tiré un trait sur sa vie politique malgré son échec à la primaire socialiste, affirme-t-elle dans un entretien publié jeudi dans Le Parisien. /Photo prise le 6 octobre 2011/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Ségolène Royal n'a pas tiré un trait sur sa vie politique malgré son échec à la primaire socialiste, affirme-t-elle dans un entretien publié jeudi dans Le Parisien. /Photo prise le 6 octobre 2011/REUTERS/Gonzalo Fuentes - -

PARIS (Reuters) - Ségolène Royal n'a pas tiré un trait sur sa vie politique malgré son échec à la primaire socialiste, affirme-t-elle dans un...

PARIS (Reuters) - Ségolène Royal n'a pas tiré un trait sur sa vie politique malgré son échec à la primaire socialiste, affirme-t-elle dans un entretien publié jeudi dans Le Parisien.

La présidente de la région Poitou-Charentes, qui avait été la candidate du PS à la présidentielle de 2007, a obtenu 6,9% des voix au premier tour de la primaire socialiste remportée par son ancien compagnon François Hollande.

Elle avoue avoir été "assommée" par ce résultat, qui l'a placée en quatrième position, loin derrière François Hollande, Martine Aubry et Arnaud Montebourg.

"Je ne pensais quand même pas que ce serait si bas. C'est psychologiquement dur, parce que je n'ai pas arrêté depuis cinq ans", déclare-elle.

L'ancienne ministre n'envisage pas pour autant de quitter la politique.

"Je ne me pose pas la question pour l'instant. Ce qui est sûr c'est que je n'ai pas tiré un trait sur ma vie politique", dit-elle.

Ségolène Royal a apporté son soutien à François Hollande, avec qui elle a eu quatre enfants, pour le second tour, estimant que "c'était la meilleure décision à prendre pour faire gagner la gauche".

"Mes enfants sont restés très discrets, très respectueux de tout et très proches de moi", confie-t-elle.

Elizabeth Pineau

REUTERS