RMC

A Strasbourg, des paroissiens surveilleront la messe de minuit: "une façon d'être solidaires avec nos CRS"

-

- - AFP

A la cathédrale de Strasbourg, visée par un projet d'attentat en 2000, la messe de minuit se déroulera sous haute sécurité. Et les paroissiens mettent la main à la pâte pour sécuriser le lieu de culte.

Deux barrages filtrants, une seule entrée, fouille systématique des sacs, à la cathédrale de Strasbourg, les mesures de sécurité seront strictes pour la messe de minuit. Une sécurité assurée par les sacristains et des vigiles recrutés par l’archevêché. Et depuis la mise en place de l’état d’urgence la cathédrale fait régulièrement appel à des paroissiens bénévoles.

Des veilleurs, reconnaissables à leur badge auront un rôle bien précis ce soir. Brigitte fait partie de ces bénévoles: "Les gens qui ne veulent pas prendre la file d'attente essaient d'entrer par la sortie. Le rôle du veilleur, c'est de faire que la personne n'entre pas".

La cathédrale fermée ce samedi après-midi

Brigitte est bénévole depuis deux ans, un engagement renforcé après les attentats du 13 novembre: "Quand on voit passer nos CRS, la police, nos militaires, je trouve que quelque part c'est une façon d'être avec eux, d'être solidaires avec eux".

Les sacristains et les vigiles recrutés par l’archevêché fouilleront tous les sacs. La cathédrale sera fermée ce samedi après-midi. Et tant pis pour les touristes, explique Bernard Xibault, chancelier de l’archevêché: "Les touristes ne seront pas contents mais pendant ce temps, il y aura les démineurs avec les chiens qui vérifieront qu'il n'y a pas d'objets explosifs cachés".

1400 personnes sont attendues à minuit, pas une de plus, sécurité oblige.

P.B. avec Mayeule de Charon