RMC

Aides sociales: les politiques réagissent aux propos d'Emmanuel Macron

PRÉSIDENT MAGNIEN - La vidéo du président mise en ligne par sa conseillère presse témoigne d'une volonté de réaffirmer son autorité, mais aussi de préparer l'opinion aux annonces sur les aides sociales. La classe politique française a réagi à ses propos.

Le but de l'Elysée en publiant cette vidéo où on voit Emmanuel Macron parler des aides sociales était de faire un "coup de com'", occuper l'espace politico-médiatique et c'est réussi. Toute la classe politique a commenté ses propos tout au long de la journée de mercredi. 

En commençant par Alexis Corbière, députée la France Insoumise: "Moi je n'aime pas cette forme de communication. Je ne vois pas l'intérêt de mal parler de choses qui sont importantes pour les français". 

Tous en désaccord avec les propos du président

Christian Jacob, élu Républicains était sur le plateau de BFMTV: "Ses propos sont mis en scène et c'est indécent pour un président de la République". 

Olivier Faure, le jeune chef du parti socialiste a lui aussi fustigé les propos du président: "Du pognon, on en a mis beaucoup comme il dit. On en a mis beaucoup sur les riches. C'est les plus pauvres qu'on stigmatise en expliquant que c'est eux qui coûtent du pognon".

Marine Le Pen était invitée de Jean-Jacques Bourdin, ce mercredi matin: "Il parle des français qui tombent pauvres comme on tombe malade. C'est assez révélateur". 

Enfin Eric Coquerel, député lui aussi de la France Insoumise, s'est exprimé à l'Assemblée nationale: "Nicolas Sarkozy parlait comme ça. Emmanuel Macron s'engage sur les même pas. Il y a une ressemblance dans le côté transgressif".

Macron ne veut pas "commenter"

Emmanuel Macron, en Vendée, s'est contenté de refuser de commenter ses propos: "Je ne suis pas là pour commenter. Je dis et je fais, c'est différent. Des polémiques, il y en a toujours eu et il y en aura toujours".

B.M avec Bourdin Direct