RMC

"C’est important de continuer à donner": malgré la crise, les Français toujours solidaires

52% des Français ont envie d’être plus solidaires en raison de la crise. 14% des donateurs ont même donné plus de 500 € l'année dernière.

Malgré un contexte de crise, les Français sont aussi généreux que les années précédentes. C’est ce qui ressort de la deuxième édition du baromètre de la solidarité, enquête Ipsos pour les Apprentis d’Auteuil, que l'on vous dévoile en exclusivité ce matin sur RMC.

Même si sa pension n’est pas très élevée, Monique, retraitée, se montre généreuse. “Chaque année, au mois de janvier, je donne 10, 15 ou 20 euros à une dizaine d’associations que je veux aider”, indique-t-elle.

Marie, cadre toujours en activité, peut se permettre de donner plus, environ 250 euros par mois.

“Je trouve que c’est important d’aider un peu dans tous les sens, aussi bien la Croix-Rouge, que contre le Sida, ou donner pour les enfants, etc. En plus, la réforme fiscale fait qu’on déduit 66% de ce que l’on donne. C’est un don finalement plus minime qu’il n’y parait et je trouve que dans cette période de crise, c’est important de continuer à donner”, assure-t-elle.

395 euros par an

Malgré la crise sanitaire, les dons restent stables. Stéphane Dauge est le directeur de la collecte pour l’association Apprentis d’Auteuil. 

“Dans ce contexte de crise où les besoins sont criants, les résultats de ce baromètre sont plutôt encourageants dans la mesure où plus d’un Français sur deux à l’intention de faire un don en 2021, et 31% des français disent vouloir être encore plus généreux que l’an dernier”, explique-t-il.

D’après cette enquête, le don moyen est de 395 euros par an. 

Jean-Wilfrid Forquès avec Guillaume Descours