RMC

Clash à l’Assemblée, Guéant comparé aux nazis : réactions

Serge Letchimy

Serge Letchimy - -

Après le tollé provoqué hier mardi à l’Assemblée par Serge Letchimy, l’UMP exige des excuses. Le député socialiste de la Martinique a comparé les propos de Claude Guéant sur les civilisations au nazisme. Le PS, qui refuse de s’excuser, dénonce « une polémique inutile ». Et vous, qu’en pensez-vous ?

François Hollande ne présentera pas d'excuses au nom du Parti Socialiste. C'est pourtant ce que lui réclament des députés UMP après le tollé provoqué hier mardi à l’Assemblée par Serge Letchimy. Le député (apparenté PS) de la Martinique a interpellé Claude Guéant à la suite de la polémique sur les civilisations. Il a établi un lien entre les déclarations du ministre de l'intérieur et le "régime nazi".
Le gouvernement, François Fillon en tête, et les députés UMP ont quitté l'hémicycle, la séance a été levée.

Jacob : « C’est scandaleux ! »

Au sortir de l'hémicycle hier mardi, la droite a immédiatement réclamé des "excuses". Le Premier ministre a envoyé un communiqué pour demander aux "responsables de l'opposition" de "condamner" les propos du député.
Christian Jacob, le patron des députés UMP à l'Assemblée Nationale, « demande des excuses de monsieur Letchimy : c’est un moment très grave : on est passé de l’insulte à la diffamation caractérisée. Ces propos sont inadmissibles dans l’hémicycle. On ne peut pas laisser passer ça, c’est scandaleux ! ».

Hollande : « Ce que je réprouve, c’est cette polémique inutile ! »

Sur France2 hier soir, François Hollande le candidat PS à la présidentielle a défendu le député martiniquais : « Monsieur Letchimy est élu de la Martinique ; vous connaissez l’Histoire de ce département ; il a sans doute été blessé et humilié ; et il l’a dit. Moi ce que je réprouve, c’est cette polémique inutile, ces divisions blessantes, ces discordes… nous avons mieux à faire ! Vous vous rendez compte : un ministre de l’Intérieur devrait mettre le pays en bon ordre, en tranquillité ; c’est sa mission. Et il vient attiser les feux de la division et de la discorde ».

Taubira : « Le problème c’est Guéant ! »

La députée PRG (parti radical de gauche) de Guyane, Christiane Taubira a également apporté son soutien à Serge Letchimy : « On est dans une situation belliqueuse. Monsieur Letchimy a dit : monsieur Guéant, constamment, jour après jour, vous nous ramenez vers cela. Monsieur Fillon aurait dû se lever pour dire à monsieur Letchimy que ce n’est pas du tout ce que fait monsieur Guéant. On fait diversion et on a l’impression aujourd’hui que le problème c’est Letchimy ; pardon, mais le problème c’est Guéant ! ».

« Letchimy a dit tout haut ce que beaucoup d’entre nous pensent tout bas »

Qu'en pense la communauté originaire des Dom Tom, installée à Paris ? Une bonne partie de ceux rencontrés par notre reporter hier mardi, sont fiers de leur député : « Il a dit tout haut ce que beaucoup d’entre nous pensent tout bas ». Daniel Dalin, martiniquais, responsable d’association, explique en quoi le mot "civilisations" prononcé par Claude Guéant touche autant les habitants des Dom-Tom : « On ne peut pas parler de civilisations supérieures lorsque nous sommes nous-mêmes issus de l’esclavage ; il y a des termes pour lesquels nous sommes très sensibles ». Eric, restaurateur à Paris, est plus mesuré : « Des propos racistes c’est peut-être pas ça. Le racisme c’est tellement profond que quelqu’un qui est raciste ne peut pas être là où il est ».

Claude Guéant doit prochainement se rendre aux Antilles. Les présidents des conseils régionaux de Martinique et Guadeloupe ont déjà signalé qu’ils ne recevront pas le ministre. Et certains, comme Freddy, guadeloupéen, envisagent des conséquences dans les urnes : « Les ressortissants des Dom-Tom, qui sont des légitimistes, ont tendance à voter pour le président sortant ; il va en être autrement ».

La Rédaction, avec V. Jacquier et T. Chupin