RMC

Combien de migrants de l'Aquarius la France va-t-elle accueillir?

L'Office français pour les réfugiés et apatrides (Ofpra) commence cette semaine l'étude des demandes d'asile en France des migrants de l'Aquarius, à Valence, en Espagne. "Cela prendra quelques semaines", prévient le directeur général de l'Ofpra, ce mardi dans Bourdin Direct.

Qui pourra venir, et dans combien de temps? La France s'est proposée pour accueillir une partie des migrants de l'Aquarius, une offre qui intéresse "la moitié" des 630 rescapés. Dès ce lundi, le directeur général de l’Office français pour les réfugiés et apatrides (Ofpra), Pascal Brice, s'est rendu à Valence, en Espagne, où le bateau a pu finalement accoster. Ses équipes vont étudier au cas par cas les demandes d'asile en France effectuées par les migrants de l'Aquarius.

"Nous sommes ici pour mettre en œuvre l'offre du président de la République qui vise à être solidaire de l'Espagne en accueillant une partie des passagers de l'Aquarius qui relèveraient du droit d'asile", explique Pascal Brice ce mardi dans Bourdin Direct.

"C'est le Président qui nous envoie ici à Valence"

"Nous attendons maintenant les listes des personnes qui ont demandé l'asile en France, afin de les entendre ici sur place en Espagne dans les prochains jours. Et s'ils relèvent du droit d'asile, nous ferons en sorte que le gouvernement français puisse les accueillir dans notre pays". "C'est le Président (Emmanuel Macron) qui nous envoie ici à Valence", a-t-il précisé. "C'est l'affaire de quelques semaines", prévient Pascal Brice.

P. G. avec J-J. Bourdin