RMC

Congé paternité allongé, meilleur suivi des parents: ce que prévoit le rapport sur les "1000 premiers jours de l'enfant"

Un rapport remis au gouvernement préconise de rallonger le congé paternité. Il pourrait passer de 11 jours à 9 semaines.

Un rapport remis au gouvernement mardi préconise de faire des "1000 premiers jours de l'enfant " une "priorité de l'action publique." Ces 1000 premiers jours, du 4ème mois de la grossesse au deuxième anniversaire de l'enfant, sont considérés comme une période essentielle dans la vie d'une personne.

Objectif de ce rapport, rendre l'environnement autour des enfants et leurs interactions avec les parents aussi favorables que possible, pour favoriser leur développement.

Et la priorité pour la commission, c'est de mieux informer les jeunes parents. Les experts regrettent un manque de repères sur de nombreux sujets, comme l'allaitement, le sommeil du bébé ou encore la dépression post-partum. 

Hospitalisation à domicile pour les bébés prématurés?

Ils préconisent donc d'enrichir le carnet de santé sur ces sujets, et de lancer des campagnes de sensibilisation.

Les experts de la commission veulent aussi agir pour les 50.000 à 60.000 enfants qui naissent prématurés chaque année. Pour assurer un lien parent-enfant, ils souhaitent privilégier dans la mesure du possible une hospitalisation à domicile de ces bébés prématurés. 

Enfin, pour améliorer la relation père-enfant, les experts veulent allonger le congé paternité à 9 semaines, au lieu de 11 jours actuellement. Une idée qui retient l'attention du secrétaire d'Etat chargé de l'enfance, mais Adrien Taquet n'a pas indiqué si ce point fera partie des annonces du gouvernement prévues à la fin du mois.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours