RMC

Déconfinement: objectif de 500.000 tests par semaine pour les malades et leurs contacts

RMC
Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre et le ministre de la Santé ont apporté des éléments d'informations.

L'objectif du gouvernement est de pouvoir réaliser à partir du déconfinement 500.000 tests par semaine pour les personnes présentant des symptômes et celles ayant été en contact avec un malade du Covid-19, a indiqué le ministre de la Santé. C'est trois fois plus qu'aujourd'hui.

Après le 11 mai, "si vous êtes porteur de symptômes (...) et que vous voulez savoir si vous êtes malade, ou si vous avez été en contact rapproché d'une personne dont on sait qu'elle est malade, vous pouvez, vous devrez bénéficier de ce test virologique", a assuré Olivier Véran, lors d'une conférence de presse à Matignon.

Ces tests sont un des piliers de la politique de déconfinement, permettant aux personnes contaminées d'être isolées et ainsi de limiter la propagation de l'épidémie au sein de la population, en cassant les chaînes de transmission.

Pourtant, on ne sait toujours pas si ces tests seront obligatoires ou non. En cas de test positif, la personne contaminée sera invitée à rester isolée dans un hôtel mis à disposition ou bien chez elle, mais dans ce cas, sa famille aussi restera confinée. 

Lors de son allocution télévisée lundi dernier, le président de la République avait évoqué ces tests pour les personnes "présentant des symptômes", mais pas pour les personnes ayant été en contact avec des malades identifiés.

Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a depuis plaidé pour que ces personnes asymtomatiques craignant d'avoir été contaminées puissent être testées.

La rédaction de RMC avec Victor Joanin