RMC

Des "gilets jaunes" aux européennes? "Nous fermons la porte à tout parti politique"

Et si les "gilets jaunes" se présentaient aux européennes? Certains partis leurs font déjà des appels du pied. En attendant, sur le terrain, les "gilets jaunes" ne sont pas tous convaincus.

Le Rassemblement national avait déjà évoqué l'idée d'intégrer des "gilets jaunes" sur leur liste aux élections européennes, voilà que le PCF a déclaré hier vouloir en intégrer sur une "liste ouverte".

Autre initiative déclarée plus tôt en décembre, une liste "gilets jaunes", annoncée par Hayk Shahinyan, figure du mouvement en Seine-Maritime. Une association "gilets jaunes, le mouvement" est même en train de se structurer avec un comité central et différents ralliements, dont Ingrid Levavasseur, une figure du mouvement.

"On ne peut agir que dans les lois de la démocratie"

Et c'est plutôt cette initiative qui est privilégiée sur ce rond-point de Montargis dans le Loiret. Créer une liste "gilet jaunes" pour les européenne, c'est une évidence pour Kassim, mobilisé depuis près de 7 semaines:

"On ne peut agir que dans les lois de la démocratie, ce qui veut dire aller aux élections. Pour moi, il faut rentrer dans le Parlement tout simplement parce que c’est là que les lois sont votées. Mais de toute façon on n’a pas le choix on doit utiliser le système d’aujourd’hui pour pouvoir le changer".

Si d’autres, comme Brigitte, semblent moins convaincus, ils reconnaissent que cette candidature est le seul moyen pour se faire entendre: "Je ne suis pas convaincue que ce soit la meilleure solution. Je pense que c’est une des solutions. A l’heure actuelle, on ne va pas avoir d’autre moyen que de suivre la démocratie telle qu’elle est et de créer une liste aux européennes sans toutefois ensuite avoir les travers des autres partis".

"On est le parti du peuple"

Mais une chose est sûre pour ces "gilets jaunes", ils ne veulent rejoindre aucun parti politique: "Aujourd’hui, nous on est le parti du peuple. Donc on n’appartient à aucun parti politique, à aucun syndicat. Donc, on ferme formellement la porte à tout parti politique".

Une coordination nationale est déjà lancée pour sonder tous les gilets jaunes sur les modalités d’une candidature aux élections européennes.

Margaux Boddaert et Juliette Pietraszewski (avec P.B.)