RMC

Des jeux vidéo pour les seniors: "Un entraînement pour stimuler les réflexes"

Selon une étude américaine, les jeux vidéo réduiraient de 30% le risque de démence chez les personnes âgées. Si les chiffres sont contestés par certains scientifiques, il n'en reste pas moins que les jeux vidéo ont un effet bénéfique chez certains seniors.

Les personnes âgées de demain vont-elles être des gros geeks? Une étude américaine montre que jouer aux jeux vidéo pourrait réduire de près de 30% le risque de démence chez les personnes âgées. Et les personnes du troisième, voire du quatrième âge sont de plus en plus ouvertes à la pratique des jeux vidéo.

Une communauté de Silver Geek s'est même créée. Des seniors passionnés explique son président Jean-Pierre Larti: "Au-delà de simplement téléphoner, beaucoup se sont mis à regarder les petits jeux sur ces smartphones. Y compris dans les structures spécialisées, le jeu vidéo a fait son apparition. Il y a vraiment un attrait au jeu et on a même organisé un championnat régional. Les derniers vainqueurs, c'était un couple avec une dame de 87 ans et un monsieur de 92 ans".

Des jeux de répétition pour faire travailler la mémoire

Les résultats de l'étude américaine sont contestés par certains scientifiques, mais les jeux vidéo ont bel et bien un effet bénéfique sur la santé mentale. Une pratique régulière favoriserait le bien vieillir selon le gérontologue Christophe Trivalle: "Ces jeux stimulent beaucoup tout ce qui est orientation car dans la démence il y a des troubles d'orientation dans le temps et dans l'espace. Les jeux de répétition font travailler la mémoire à court terme, c'est un entrainement qui va faire que l'on va réagir de plus en plus vite et donc les réflexes sont stimulés".

Mais attention au risque d'addiction qui touche aussi les seniors. Il est recommandé de ne pas jouer plus d'une heure par jour.

Elodie Messager (avec P.B.)