RMC

Donations: comment participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris?

RMC
Plusieurs cagnottes en ligne pour financer la reconstruction de Notre-Dame de Paris ont vu le jour. La Fondation du patrimoine doit également lancer une souscription nationale tandis que de riches industriels ont également promis des dons.

Alors que l'incendie était toujours un cours, la France pensait déjà à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, donc la toiture et la flèche se sont effondrés lundi à la suite d'un gigantesque incendie. Emmanuel Macron annonçait dans la soirée le lancement d'une souscription nationale, réclamée notamment par Bruno Retailleau président du groupe des sénateurs LR et d'autres politiques.

La Fondation du patrimoine a ouvert à midi ce mardi une cagnotte générale en ligne, disponible à cette adresse: www.fondation-patrimoine.org. L'organisme à d'ores et déjà annoncé qu'il ne prélèvera aucun frais sur le don.

Plusieurs cagnottes en ligne lancées

Face au chantier qui s'annonce colossal, les contributions commençaient déjà à affluer. Des initiatives personnelles ont été prises dans la foulée de l'incendie. La famille Pinault, la troisième fortune de France, a annoncé vouloir faire un don de 100 millions d'euros. LVMH et la famille Arnault ont surenchérit en annonçant un don de 200 millions d'euros. De son côté, la mairie de Paris a débloqué 50 millions d'euros et Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, a alloué 10 millions d'euros d'"aide d'urgence pour aide l'archevêché à faire les premiers travaux".

Des internautes ont également mis en ligne des cagnottes via des plate-formes participatives. Une cagnotte lancée pendant l'incendie et intitulée "Financement des réparations de Notre-Dame de Paris", avait déjà récolté près de 20.000 euros à midi mardi matin. Leetchi, la plateforme spécialisée sur les cagnottes en ligne a tenu à rassurer les contributeurs en assurant que toutes les cagnottes étaient contrôlées: "Toutes les collectes ayant lieu sur Leetchi sont contrôlées. Nous portons la plus grande attention à ce que les fonds ne soient versés qu'au bénéficiaire prévu, sans intermédiaire", a assuré l'entreprise dans un Tweet.

Plusieurs cagnottes en ligne lancées

Face au chantier qui s'annonce colossal, les contributions commençaient déjà à affluer. Des initiatives personnelles ont été prises dans la foulée de l'incendie.

La famille Pinault, la troisième fortune de France, a annoncé vouloir faire un don de 100 millions d'euros. LVMH et la famille Arnault ont surenchérit en annonçant un don de 200 millions d'euros. De son côté, la mairie de Paris a débloqué 50 millions d'euros et Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, a alloué 10 millions d'euros d'"aide d'urgence pour aide l'archevêché à faire les premiers travaux".

Des internautes ont également mis en ligne des cagnottes via des plate-formes participatives. Une cagnotte lancée pendant l'incendie et intitulée "Financement des réparations de Notre-Dame de Paris", avait déjà récolté près de 20.000 euros à midi mardi matin.

Leetchi, la plateforme spécialisée sur les cagnottes en ligne a tenu à rassurer les contributeurs en assurant que toutes les cagnottes étaient contrôlées: "Toutes les collectes ayant lieu sur Leetchi sont contrôlées. Nous portons la plus grande attention à ce que les fonds ne soient versés qu'au bénéficiaire prévu, sans intermédiaire", a assuré l'entreprise dans un Tweet.

Guillaume Dussourt