RMC

Dupin Quotidien : comment trouver le matelas adapté pour mieux dormir

Quelles sont vos bonnes résolutions pour l’année 2020? Selon un sondage Odoxa, la troisième résolution la plus courante chez les Français est "dormir davantage". Et pour mieux dormir on peut changer son matelas. Mais comment faire le bon choix?

Les Français changent en moyenne de matelas tous les 13 ans. Si l’on écoute les fabricants, au bout de 8 ou 10 ans, un matelas ne vaut plus rien, tout comme le sommier d’ailleurs. Mais c’est loin d’être prouvé, il n’y a pas vraiment de durée objective, en fait, il vaut mieux se fier à ses sensations. Si vous voyez que l’empreinte de votre corps reste visible quand vous vous levez, si votre matelas s’affaisse, et surtout si vous avez de plus en plus de mal à trouver le sommeil, c’est sans doute le signe qu’il est temps d’investir.

Les prix vont de 400 à 2.300 euros. Mais il faut se méfier des fausses promotions. Quand on va chez un marchand de literie, on a l’impression que tout est soldé, c’est bien souvent un mirage. Les prix sont gonflés artificiellement en amont pour faire croire au chaland qu’il va faire une bonne affaire. Donc l’important à retenir, c’est qu’il est inutile de se ruiner. Selon le test de 60 millions de consommateurs qu’on peut trouver dans son numéro de janvier, on trouve de très bons matelas à 400 ou 500 euros.

Et quels sont les critères importants pour dénicher le bon matelas ? Le premier critère, c’est la taille bien sûr. La taille standard en France pour un lit-double, c’est 140 cm en largeur par 190 en longueur, mais le format 160X190 est de plus en plus populaire, il représente désormais 1 tiers des ventes. Attention, si vous décidez de passer à un matelas plus large, n’oubliez qu’il faudra aussi changer toute votre literie, et ça a un coût, forcément.

Mousse, latex ou ressorts?

L’autre critère qui compte, c’est la fermeté du matelas. Pour résumer : si vous êtes corpulent, mieux vaut privilégier les matelas fermes, pour éviter de trop s’enfoncer. A l’inverse, les poids plumes préféreront sans doute des matelas plus mous, pour avoir la sensation d’être soutenu.

Et les matériaux de fabrication, c’est important ? Oui, très important, vous avez trois choix : mousse, latex, ou ressorts. D’après l'association 60 millions de consommateurs, qui a testé une dizaine de marques de matelas, les mousses en polyuréthane sont les meilleures, mais il faut faire attention à leur densité. Un chiffre à retenir : 35 kg par mètre-cube. En dessous, le confort et la durée de vie ne sont pas garantis… Si vous avez tendance à transpirer, optez pour le latex, c’est plus respirant. Quant aux ressorts : ce sont les plus vendus, mais si vous dormez à deux, attention parce que si l’autre se met à bouger, vous êtes entraîné dans le mouvement, il y a un effet trampoline. La solution 100% efficace : les ressorts ensachés. Chaque ressort est emballé dans une pochette en tissu, ça marche très bien.

Le test du matelas, primordial

Mais finalement, le plus efficace pour bien choisir un matelas, c’est d’aller l’essayer directement au magasin et si vous dormez à deux, allez l’essayer à deux, donc. Vous vous allongez tranquillement, il n’y a pas de honte à avoir. Et là plusieurs astuces que nous donne l'UFC Que Choisir : s’il y a du vide entre vos reins et le matelas et que vous parvenez à passer votre main : le matelas est trop ferme. Si vous avez du mal à changer de position, à vous retourner, et si quand vous enfoncez votre coude dans le matelas, il y a un creux qui subsiste : il est trop mou.

Évidemment, ces tests sont impossibles à pratiquer si vous achetez en ligne. Mais aujourd’hui la plupart des fabricants ou des revendeurs proposent une option satisfait ou remboursé, donc vous pouvez essayer le matelas pendant 3 mois et s’il ne vous convient pas, vous pouvez le renvoyer. 

Victor Joanin avec Guillaume Descours