RMC

2.000 euros nets pour les nouveaux profs: vont-ils gagner plus que leurs collègues?

Emmanuel Macron a réaffirmé ce jeudi que les nouveaux enseignants ne toucheront pas moins de 2.000 euros nets par mois. Mais les profs actuels doivent avoir au moins 12 ans d'ancienneté pour atteindre ce montant.

Le président de la République a promis 2.000 euros nets par mois à tous les professeurs débutants, pour redonner de l'attractivité au métier. Le ministre de l'Education nationale, Pap Ndiaye, a précisé jeudi soir que cette revalorisation des salaires serait appliquée pour la rentrée scolaire 2023.

Le problème, c'est que c'est aujourd'hui loin d'être le cas pour tout le monde dans le métier. Car 2.000 euros nets par mois, c'est ce que gagne un professeur des écoles au bout... de 12 ans de carrière. Aujourd'hui, un tiers des enseignants dans le primaire gagne même moins. Et pour eux rien, n'est encore prévu.

Concertations à l'automne

Les syndicats craignent donc que cette annonce suscite des frustrations. Pourtant, Emmanuel Macron s'est bien engagé à revaloriser tous les salaires enseignants de 10%.
Insuffisant pour beaucoup de professeurs, qui, même avec ce coup de pouce, n'atteindraient pas les 2.000 euros nets mensuels.

Alors, pour éviter un sentiment d'injustice, les syndicats réclament à l'unisson une revalorisation intégrale de la grille des salaires.

Contacté, le ministère de l'Education dit comprendre les inquiétudes, et annonce des concertations à l'automne. Syndicats et ministère doivent d'ailleurs se réunir en début de semaine prochaine pour poser les termes de futures négociations.

Alfred Aurenche (édité par J.A.)