RMC

Aucun écran avant l'âge de 3 ans: une bonne mesure?

Aucun écran avant l’âge de 3 ans, est-ce une bonne mesure? C’est une préconisation du nouveau carnet de santé qui sera distribué à partir du 1er avril prochain. Des recommandations du ministère de la santé qui ont été établies avec le syndicat national des pédiatres.

Les nouveaux parents qui ouvriront le carnet de santé de leur enfant pourront y lire: "avant 3 ans, évitez de mettre votre enfant dans une pièce où la télévision est allumée, même s’il ne la regarde pas". Parce que les études le disent, un enfant de moins de 3 ans confronté aux écrans, même de façon indirecte, ne se développe pas correctement. A terme, sa concentration et sa motricité sont altérées. Il ne regarde pas les gens quand on s’adresse à lui, il a du mal à communiquer, à développer son langage. Il peut devenir très agité ou bien très passif. Voilà pourquoi le nouveau carnet de santé recommande aussi, quel que soit l’âge de l’enfant, de ne pas lui donner de tablette ou de smartphone pour le calmer, ni pendant ses repas, ni avant son sommeil. D’éviter aussi de lui mettre un casque audio ou des écouteurs sur les oreilles pour le calmer ou l’endormir.

L’important n’est pas d’interdire mais de limiter au maximum

Du bon sens pour certains parents, mais pour d'autres, il est impossible d’être vigilant en permanence. Pour les spécialistes de la petite enfance, l’important n’est pas d’interdire mais de limiter au maximum. Selon une étude épidémiologique britannique, plus un enfant sera exposé tôt aux écrans plus il s’initiera tôt à l’alcool, au tabac et au sexe.

Mathieu Rouault