RMC

"Ça va passer vite mais il ne faut pas que cela dure": 279 élèves de Béziers ont fait leur rentrée en retard après l’incendie de leur école

Après l'incendie de leur école dans la nuit d'Halloween, 279 élèves de Béziers ont fait leur rentrée en retard, dispatchés entre plusieurs établissements de la ville.

Une semaine après les autres écoliers français, 279 élèves des Tamaris à Béziers, ont fait leur rentrée des classes, dispatchés dans différentes écoles de la ville, après l'incendie de leur établissement pendant la nuit d'Halloween.

Et pas facile pour tous les enfants de retrouver le chemin de l’école. Makale, 9 ans, est encore perturbée par cet incendie: "J’ai été choquée. Avec les vacances, j’ai oublié. Mais aujourd’hui, je suis contente de retourner à l’école. Et j’espère qu’il n’y aura plus jamais de problèmes et plus jamais de feu", souhaite-t-elle.

Retour dans leur établissement le 6 janvier prochain

Si les enfants changent d'établissement provisoirement, l'organisation devrait rester la même explique Said, père d'un élève de CM1: "Il sera avec ses copains, et ses copines et je suis rassuré parce que l’école n’est pas trop loin. Il aura aussi les mêmes professeurs, c’est un atout".

Et pour Mélinda, une maman, tout devrait aller assez vite d’ici aux prochaines vacances: "Ça a été bien géré, et ça ne va pas durer trop longtemps, ça va passer vite mais il ne faut pas que cela dure plus".

Les élèves retrouveront leur école le 6 janvier prochain mais dans des préfabriqués qui doivent être installés au milieu de la cour au sein de l'établissement encore dévasté.

Jean-Wilfried Forquès (avec Guillaume Dussourt)