RMC

Coronavirus: "Quels risques pour mon enfant lors des cours d'EPS à l'école?"

ALLÔ MARIE - Chaque matin, RMC répond à une question d'auditeur. Ce mardi, Josiane s'inquiète pour son fils qui a un cours de sport au collège.

Les cours d’EPS sont maintenus pour tous les élèves à l’école primaire, au collège, au lycée. "Pas question de cesser le sport à l'école", explique-t-on au ministère l’Education nationale. Le ministre Jean-Michel Blanquer, estime qu’il faut même encourager la pratique sportive, "essentielle" selon lui pour les élèves.

Dans les "zones d'alerte renforcée", les centres sportifs et les gymnases restent ouverts pour les scolaires, mais sont fermés aux autres publics.

Sports en extérieur privilégiés

Le ministère de l’Education a publié une série de recommandations pour adapter la pratique au contexte sanitaire. Il demande notamment aux enseignants de privilégier les sports individuels comme la danse ou la gymnastique et les sports en extérieur, comme l’athlétisme, pour limiter le risque de contamination.

Il est aussi demandé aux élèves de se laver les mains au début et à la fin de la séance et de respecter au maximum les distanciations sociales entre eux.

Qu’en est-il en dehors de l’école ?

Là aussi pour les activités parascolaires les gymnases et piscines restent ouverts pour les mineurs. Qu’importe la pratique de votre enfant, en club ou en association, et qu’importe la zone ou vous vous trouvez. Que ce soit en zone d'alerte, alerte renforcée ou alerte maximale, les jeunes peuvent accéder aux structures sportives.

Pourtant à Paris, la préfecture de police n’avait pas suivi les recommandations ministérielles. Après un week-end de confusion, elle vient de rectifier le tir avec un nouvel arrêté autorisant donc les associations et clubs sportifs à recevoir les mineurs.

Caroline Philippe (avec J.A.)