RMC

Grève dans l'Education nationale ce lundi: la journée de vos enfants pourrait être perturbée

Les syndicats du secteurs entendent dénoncer les suppressions de postes.

Tous les syndicats des personnels de l'Education appellent à la grève lundi pour dénoncer les suppressions de postes, un mouvement qui risque de perturber la journée de classe dans les écoles, collèges et lycées.

Les syndicats des fédérations FSU, CFDT et Unsa, dans le primaire (écoles maternelles et élémentaires) et le secondaire (collèges et lycées) ont appelé à la grève, dans le public et le privé, pour réclamer l'annulation de ces suppressions de postes.

Des manifestations sont prévues dans les grandes villes tandis qu'à Paris un cortège s'élancera à 14H00 pour rallier le ministère. Cet appel à la grève de tous les syndicats représentant l'ensemble des personnels est une première depuis 2011.

Les syndicats dénoncent notamment la méthode du ministre, qui a bien du mal à passer: trop de réformes, trop vite s'inquiètent certains... Le budget 2019, dont le volet Éducation nationale sera discuté en plénière mardi à l'Assemblée nationale, prévoit de supprimer 2.650 postes dans les collèges et lycées publics, 550 dans le privé, 400 dans l'administration.

Quelque 1.800 postes seront créés au primaire, en vertu de "la priorité au primaire" voulue par le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer.

Chloë Cambreling avec Xavier Allain (et AFP)