RMC

Le ministère de l'Education nationale promet une hausse du salaire des enseignants débutants

La moitié de ce budget servira à verser 100 euros de plus par mois à partir de mai prochain aux enseignants en début de carrière.

Le ministère de l'Éducation nationale a révélé lundi aux syndicats le détail de l'augmentation de 400 millions d'euros de son budget l'an prochain. Et environ la moitié de cette enveloppe sera utilisée pour les enseignants en début de carrière. Jusqu'à 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime aux professeurs débutants pour favoriser l'attractivité du métier. Près d'un enseignant sur 3 va en bénéficier y compris les CPE et les psychologues.

Dès le mois de mai 2021, un prof en tout début de carrière gagnera 100 euros de plus par mois. 54 euros pour un contractuel. Et cette prime sera dégressive en fonction de l'ancienneté pendant les 15 premières années de carrière.

Des salaires inférieurs de 7% à la moyenne des pays de l'OCDE

Le ministère de l'éducation annonce par ailleurs le versement d'une prime informatique, 150 euros net par an pour que tous les enseignants puissent s'équiper d'un ordinateur complet.

Et puis, 45 millions d'euros seront consacrés l'an prochain à d'autres mesures catégorielles notamment l'augmentation du salaire des directeurs d'école. 450 euros par an versé une seule fois. La prime de rentrée 2020 est donc pérennisée. Les salaires des enseignants français sont inférieurs de 7% en début de carrière à la moyenne des pays de l'OCDE.

Pierrick Bonno (avec G.D.)