RMC

Les élèves français écriraient de plus en plus mal

Alors que les élèves de CP\/CE1 se penchent sur des évaluations de calcul et de français, leur écriture ne fait pas l'unanimité.

Une écriture "patte de mouches", des mots gribouillés, des lignes non respectées... Les élèves français rencontreraient de plus en plus de difficultés à écrire de manière lisible et ainsi se faire comprendre.

Ce lundi, le Parisien s'est penché sur le sujet.

Le numérique comme principal responsable? 

Parmi les explications avancée, cette habitude d'écrire à la main qui n'en n'est finalement plus une.

En effet, dès le plus jeune âge, elle est remplacée par le tapotement sur un clavier ou sur un smartphone surtout à la maison, mais aussi de façon expérimentale dans les salles de classe.

De ce fait, les élèves sont nettement moins entraînés à écrire de façon manuscrite et se plaignent de façon plus régulière de douleurs notamment aux doigts.

De plus, le temps dédié en classe à la graphie, à la pratique du geste d'écrire, aurait fondu ces dernières années. Certains proposent ainsi de former les professeurs à la graphomotricité, l'art de "tenir son stylo, de tracer une lettre". 

Anne-Sophie Balbir avec Julien Vattaire