RMC

Elle faisait ses courses en brassière, on lui demande de se couvrir: Amandine raconte son "humiliation" sur RMC

TÉMOIGNAGE RMC - Samedi dernier, cette coach sportive s’est vue reprocher sa tenue vestimentaire alors qu'elle faisait ses courses dans le supermarché Carrefour d'Etampes. Sur RMC, elle se dit "humiliée" et "choquée" par cet épisode.

"Je faisais mes courses tranquillement à Carrefour Etampes lorsque la responsable sécurité vient me voir pour me prévenir de ne plus revenir habillée de la sorte": c'est ainsi que commence la publication Facebook d'Amandine, postée samedi soir.

Ce jour-là, cette coach sportive s’est en effet vue reprocher sa tenue vestimentaire alors qu'elle faisait ses courses dans le supermarché de l'Essonne. Quelques minutes plus tard, elle publie sur Facebook un cliché d’elle, devant le magasin, accompagné d'un petit texte qui explique sa péripétie, furieuse. Un message partagé, depuis, des milliers de fois sur le réseau social. 

"C'était trop dénudé à leur goût"

Invitée de RMC, Amandine s'est confiée à Jean-Jacques Bourdin. La trentenaire revient sur l'épisode: 

"Je rentrais du travail et je décide de faire les courses en préparatif de mon anniversaire. Je suis en tenue sportive, avec laquelle je travaille. Il s'agit d'un d'un legging et d'une brassière de sport bleu ciel. Une responsable vient alors me voir et me dit que, la prochaine fois, que je viens faire mes courses dans ce magasin, il faudra que je porte une tenue autre, qu'il faudra que je me couvre davantage". 

Décontenancée, Amandine finit ses courses. A la caisse, elle demande au caissier de voir le responsable. Elle retombe alors sur la même personne vue en rayon. L'employée de l'enseigne lui explique à l'accueil du magasin que "C'était trop dénudé à leur goût, qu'il faudra que je passe un t-shirt avant de passer la porte du magasin la prochaine fois". 

"C'est un client qui s'est plaint"

"Je fais mes courses depuis des années ici, dans cette tenue-là et je n'ai jamais eu aucun souci", plaide la jeune femme qui se dit "choquée" et "humiliée" par cet épisode. "D'après la responsable, c'est un client qui m'aurait vu dans les rayons qui s'est plaint... Je suis en colère. C'est injuste, lamentable de me faire critiquer sur ma tenue juste après mon travail".

"Ca veut dire que je serai dans une tenue indécente aussi à mon travail, si j'interprète ces critiques?" lance-t-elle alors sur RMC. Si de nombreux commentaires sur Facebook la soutiennent, certains rapprochent sa tenue à celle d'un homme torse nu: "Ca n'a rien à voir. Je n'étais pas torse nu. On ne voyait pas ma poitrine. Elle est complètement cachée".

Toujours en colère, Amandine ne compte pas en rester là: 

"J'ai envoyé un courrier électronique et par la Poste. J'ai eu un appel de la responsable du magasin qui m'a dit qu'elle était désolée et navrée de l'attitude de son employée. Mais je n'ai pas eu de réponse de la part de Carrefour France. Mais le compte est réglé: je n'irai plus dans leurs magasins" conclut-elle face à Jean-Jacques Bourdin. 

Selon plusieurs médias, Carrefour a indiqué que “la directrice a re-sensibilisé tous ses collaborateurs pour que cela ne se reproduise pas” avant d'indiquer qu'il n'y a pas de “règlement au sujet des tenues à porter ou non dans le magasin”.

Xavier Allain