RMC

"Emballage" de l'Arc de Triomphe: qui était Christo, l'artiste qui a eu l'idée controversée?

LE PORTRAIT DE POINCA - L'oeuvre fait polémique: l'Arc de Triomphe empaqueté. L'artiste qui en a eu l'idée se nomme Christo, voici son parcours.

C’est un projet que Christo avait en tête depuis 1961, et qui, finalement, voit le jour aujourd’hui un peu plus d’un an après sa mort. C’est presque fait, l'Arc de Triomphe est emballé par 25.000 mètres carrés de toile, d’un bleu gris très clair. L'œuvre éphémère sera inaugurée samedi puis démontée 15 jours après.

Christo est un artiste né en Bulgarie en 1935. Il fait les Beaux Arts à Sofia puis fuit le communisme et le pays en 1956 et s’installe à Paris. Il tombe alors amoureux de la fille du général commandant de l’école polytechnique, Jeanne-Claude Denat de Guillebon, une énergique jeune rousse.

Toute l'œuvre de Christo est, de fait, l'œuvre du couple

Ils ont 21 ans, l’un et l’autre, puisqu’elle a la particularité d'être née le même jour que lui, le 13 juin 1935. La légende dit même qu’ils sont nés en même temps, à la même minute. En tout cas, ils ne se sépareront plus jamais. Et ils souhaitent que Christo soit le pseudonyme de leur couple d'artistes, et non plus seulement de lui.

En tout cas, à partir de leur rencontre, toute l'œuvre de Christo est, de fait, l'œuvre du couple. En 1962, marqués par la construction du mur de Berlin, ils installent à Paris un mur de bidons d’essence qui bloque entièrement une rue du quartier latin pendant une dizaine d’heures, malgré l’interdiction du projet. Ils finiront au commissariat.

Toujours auto-financés

En 1970, il barre une vallée du Colorado d’un immense rideau orange. En 1976, pour la mort de Mao, ils construisent en Californie une barrière de toile de 40 km de long, inspirée de la grande muraille de Chine.

En 1985, ils reviennent à Paris et emballent le Pont Neuf. Certains crient au sacrilège, mais trois millions de parisiens se déplacent. 

Ces emballages et ces emballements coûtent cher, mais sont toujours autofinancés. Christo vend ses dessins préparatoires, puis les photos, les lithographies et les maquettes. Le couple a le sens du commerce.

Le Reichstag de Berlin sera aussi empaqueté en 1995, et finalement l’Arc de Triomphe sera la dernière grande œuvre puisque Jeanne-Claude est morte à New York il y a 12 ans, et Christo en mai 2020. A New York lui aussi.

Nicolas Poincaré (avec J.A.)