RMC

Femme voilée prise à partie par un élu RN: "Son fils, comme toute la classe qu'elle accompagnait, sont choqués"

Malgré les protestations de l'élu, la mère de famille n'a pas quitté sa place, la loi n'interdisant en rien le port du voile dans l'hémicycle.

Une mère voilée, qui accompagnait un groupe scolaire a été prise à partie vendredi, lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, par Julien Odul, président du groupe Rassemblement national. 

La mère n'a pas quitté son siège, ni le règlement, ni la loi n'interdisant le port du voile dans l'hémicycle. Son fils a été bouleversé par la scène raconte Sandrine Claude, coordinatrice de la Fédération des Conseils de Parents d'élèves de l'Académie de Besançon: "Il a eu très peur et il a surtout eu très peur pour sa maman. Aujourd'hui nous avons, un enfant et toute une classe sans parler de la maman qui sont vraiment choqués".

"Que ces sorties soient encadrées par une maman voilée ou par un papa tatoué, cela n'a aucune espèce d'importance"

Elle estime qu'il faut défendre la liberté de ces femmes voilées, qui comme n'importe quelle mère, permettent aux enfants de profiter des sorties scolaires.

"Heureusement l'école de la République qui prône et défend l'égalité des chances leur permet d'avoir accès à des sorties notamment culturelles. Que ces sorties soient encadrées par une maman voilée ou par un papa tatoué, cela n'a aucune espèce d'importance", assure-t-elle.

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Elle a été vue plus de 4 millions de fois depuis vendredi.

Caroline Philippe (avec G.D.)