RMC

François de Rugy surveillant de collège à l'Assemblée nationale

-

- - RMC

Après les différentes polémiques sur la tenue vestimentaire de certains députés, un "dress code" vient d’être adopté au Palais Bourbon. Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy doit contrôler tout ça et rappeler à l'ordre ses collègues dans l'hémicycle en portant un costume de surveillant de collège.

Président de l'Assemblée nationale, ce n'est qu'un nom officiel pour François de Rugy car en réalité il est davantage surveillant de collège. La preuve avec le nombre de fois où il est obligé de rappeler à l'ordre ses collègues députés lorsqu'un ministre ou un élu prend la parole.

"Vous savez que ce n'est pas parce que vous vociférez que vous empêcherez un collègue de poser sa question", "Mes chers collègues, ne vous plaignez pas que des ministres forcent la voix puisque certains cherchent à couvrir leurs voix pendant qu'ils interviennent." dit-il avec un petit sourire. Mais parfois, François de Rugy sévit: "Vous posez une question, il vous répond, vous écoutez sa réponse !". Le bâton et la voix pour mener les débats. 

Quand il ne faut pas les calmer, il faut surveiller leurs tenues alors François de Rugy devient videur de boîte de nuit: "Comme on a vu que l'autorégulation ne suffisait pas. Que certains collègues voulaient faire de la provocation à travers leur tenue. On fixe un cadre et des limites. Donc sera prohibé le port de tout signes religieux ostensibles. Tout utilisation d'un uniforme. De logos ou de messages commerciaux. Des tee-shirts, des vestes ou des pulls qui portent des messages, ce n'est pas la peine." La cravate n'est en revanche toujours pas obligatoire au sein de l'hémicycle du Palais Bourbon.

B.M avec Bourdin Direct