RMC

Hébergement d'urgence à l'approche de la vague de froid: "Il faut multiplier les réponses"

La ville de Paris lance un appel à la solidarité pour trouver des places d'hébergement d'urgence pour les sans-abris, alors que la première vague de froid atteint la capitale. Si la ville compte 10.000 places d’hébergement, il en manque toujours 3000.

Selon le Samu Social, 4 familles sur 5 qui contactent chaque jour le 115 pour trouver un hébergement, restent sans solution. Une situation particulièrement tendue, alors que de la neige est attendue jeudi en Île-de-France. La mairie de Paris lance donc un appel aux entreprises, aux bailleurs sociaux ou encore aux simples citoyens, propriétaires de logements inoccupés, afin qu'ils les mettent à disposition. Paris compte aujourd'hui quelque 10.000 places d'hébergement d'urgence et en manque de 3.000.

"Je n'en crois pas mes yeux"

C'est dans ce contexte que la mairie a inauguré hier un centre d'hébergement d'urgence pour des familles dans le 12ème arrondissement de Paris. Nasrata, va y dormir pour la première fois avec sa petite fille de 3 ans. Après des nuits passées dehors, elle est heureuse d’avoir un toit

"J’ai une clé, je rentre à l’heure que je veux, je sors à l’heure que je veux, je suis contente. Il y a deux lits, un pour moi un pour ma fille. Il y a la télé, on mange, on dort, je n’en crois pas mes yeux", raconte-elle, émue.

"La société civile doit s'engager"

Des chambres comme celle de Nasrata, il y en a 34 dans ce nouveau foyer. Une bonne chose, évidemment, pour Eric Pliez, le président du Samu social. Mais pas assez.

"Ce centre oui c’est une goutte d’eau, mais je pense aussi qu’aujourd’hui il n’y a pas de solution miracle il faut multiplier les réponses, d’où cet appel que nous soutenons évidemment. La société civile doit s’engager", explique Eric Pliez, le président du Samu social.
Marie Regnier, Bettina De Guglielmo (Avec G.D.)