RMC

Hommage solennel à Jacques Chirac: "Je viens de le voir passer et j'ai les larmes aux yeux"

La France a adressé un ultime adieu à son ancien président Jacques Chirac, qui doit être inhumé dans la plus stricte intimité après avoir reçu un hommage solennel à Saint-Sulpice en présence de chefs d'Etats étrangers et de la quasi-totalité de la classe politique nationale.

Honneurs militaires, minute de silence et service solennel à l'église Saint-Sulpice à Paris: la France a rendu lundi un dernier hommage national à Jacques Chirac, en présence d'une centaine de personnalités étrangères dont le président russe Vladimir Poutine et l'ex-président américain Bill Clinton.

Le convoi funéraire, encadré par une grande escorte, s'est mis en route depuis les Invalides pour arriver à l'église Saint-Sulpice un peu avant midi. Sur le chemin, des admirateurs de l'ancien président sont venus lui rendre hommage:

"Je tenais à voir passer M. Chirac dans les rues de Paris. C'est un homme que j'aimais beaucoup, qui avait un charisme fou, qui nous faisait rire. C'était un homme extraordinaire, tellement humain qu'on a appris à connaitre après la fin de son mandat parce qu'on ne connaissait pas encore trop l'homme à l'époque. Je viens de le voir passer et j'avais les larmes aux yeux", a confié Marie-Christine au micro de RMC.

"Un président rassembleur qui ne divise pas"

Nadia aussi, a fait partager son émotion sur notre antenne: "Je suis émue. Hier, j'étais aux Invalides et là, je suis près de l'église Saint-Sulpice. Pour moi, c'est un président rassembleur qui ne divise pas. Je suis arrivée en France en 2003 depuis l'Algérie, je garde le souvenir que c'est une période très apaisante".

Le cercueil de Jacques Chirac, porté par ses anciens officiers de sécurité à l'Elysée, a remonté la nef de Saint-Sulpice au son du requiem de Gabriel Fauré, sous les yeux de près de 2.000 invités venus du monde entier. A l'entrée, la foule massée sur le parvis a applaudi l'entrée du corps dans l'église.

L'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit a salué "un homme chaleureux": "Il y avait chez notre ancien président, cet homme chaleureux soutenu par son épouse Bernadette, un véritable amour des gens. Aussi à l'aise dans les salons de l'Élysée qu'au Salon de l'agriculture, beaucoup en le rencontrant se sentaient considérés". Jacques Chirac sera inhumé dans l'après-midi dans un cadre strictement privé au cimetière du Montparnasse.

Un hommage particulier sera également rendu à l'ex-président le week-end des 5 et 6 octobre en Corrèze, sa terre d'élection.

Paulina Benavente (avec agences)