RMC

Il fonce contre la mosquée de Colmar: les motivations de l'agresseur encore inconnues

RMC
Selon les autorités, un drame a été évité de peu samedi.

L'homme qui a foncé en voiture sur la Grande Mosquée de Colmar samedi a agi pour des raisons toujours inconnues et va rester hospitalisé plusieurs jours, mais à quelques minutes près, son attaque aurait pu faire de nombreuses victimes. 

"Les motivations de l'auteur sont encore inconnues", a indiqué la procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard, qui avait avancé dès samedi soir qu'à première vue, il souffrirait "de problèmes psychiatriques".

"Le parquet national antiterroriste a été avisé, ainsi que les services spécialisés. Pour le moment, le parquet de Colmar reste saisi des faits", a-t-elle ajouté.

Pas encore entendu par la police ni examiné par un psychiatre du fait de son état de santé, le suspect devrait être hospitalisé plusieurs jours encore, selon le parquet.

L'homme, habitant Colmar, est né à Grenoble en 1980 et n'a pas d'antécédent pénal, hormis des infractions routières commises il y a de nombreuses années.

La rédaction de RMC (avec AFP)