RMC

"Il n'y a même pas de débat": Daniel Riolo a un avis tranché sur le futur capitaine des Bleus

Dans "Estelle Midi" ce mardi sur RMC et RMC Story, l'éditorialiste Daniel Riolo estime que le choix du successeur de Hugo Lloris en tant que capitaine de l'équipe de France est une évidence.

Après avoir eu l'honneur de porter 121 fois le brassard de capitaine de l'équipe de France, Hugo Lloris a passé la main lundi soir. Le gardien des Bleus et de Tottenham a annoncé dans un entretien accordé à L'Equipe avoir pris la décision de prendre sa retraite internationale, après avoir mené les siens à deux finales de Coupe du monde, une gagnée en 2018, l'autre perdue en 2022.

Mais qui prendra la relève? De nombreux regards se tournent vers le vice-capitaine actuel, le défenseur de Manchester United Raphaël Varane, mais ce dernier ne s'est pas montré indiscutable ces derniers mois, et a été souvent touché par des blessures. Antoine Griezmann ou Paul Pogba sont également évoqués dans les potentiels candidats.

"Mbappé est devenu quasi plus important que son sport"

Notre chroniqueur RMC, Daniel Riolo, a une autre idée en tête, une "évidence" selon lui: la star Kylian Mbappé.

"Pour moi, il n'y a même pas de débat. Que ce soit au PSG ou en équipe de France, Mbappé est devenu quasi plus important que son sport", loue-t-il dans Estelle Midi ce mardi.

Il avance ses qualités de leader technique mais également de leader humain: "C'est un type qui est au-dessus. Au-dessus sur le terrain, au-dessus dans les idées qu'il a envie de mettre en avant dans le football", juge-t-il.

"C'est le plus fort sur le terrain et en dehors"

Daniel Riolo estime que l'aura et la prise de risques de Kylian Mbappé en dehors du terrain est d'autant plus à apprécier que c'est quelque chose qui détonne dans le paysage du football actuel.

"Je ne sais pas si on mesure: les joueurs sont connus pour être des moutons, ne prennent position sur rien. Là, une heure après l'interview de Noël le Graët dans Bartoli Time sur RMC, il fait un tweet disant que son président ne peut pas dire ça. La goutte d'eau qui fait déborder le vase c'est lui qui en est à l'initiative. Je ne sais pas si on mesure la force qu'il a pour faire ça."

"C'est le plus fort sur le terrain et en dehors" poursuit-il. "Il a une mentalité différente, on a l'impression qu'il vient d'une autre planète par rapport à tout ce qu'on avait vu dans le foot jusque-là."

Historiquement, l'éditorialiste estime qu'il y a déjà eu des exemples qui montrent que le choix du capitaine se fait presque naturellement à la faveur des grandes stars.

"A un moment, dans chaque génération, il y a eu un joueur qu'il a fallu mettre en avant. Quand Platini a récupéré le brassard, Marius Trésor était capitaine, mais c'était évident que Platini était au-dessus dans tous les domaines et qu'il fallait lui confier le brassard", se souvient-il.

Daniel Riolo estime qu'il est dorénavant "évident" qu'il faut que Didier Deschamps donne le brassard à Kylian Mbappé, même s'il reconnaît qu'il y a également la "logique" Varane qui peut s'entendre. "Il y a une hiérarchie qu'il faut casser et il faut aller à l'évidence. Et l'évidence: c'est Mbappé", conclut-il.

J.A.