RMC

"Je vais pouvoir gâter mes petits-enfants": grâce à RMC, elle obtient un remboursement de 400 euros

Germaine, 90 ans, a récemment déménagé. Sauf que son opérateur, Orange, prélevait à la fois son ancien et son actuel abonnement téléphonique et refusait de la rembourser après s'être aperçu de l'erreur. Grâce à "RMC s'engage pour vous", Germaine va pouvoir récupérer son argent.

Germaine est une grand-mère comblée de 90 ans. Après une vie de labeur dans le restaurant qu’elle tenait avec son mari, elle vit désormais seule mais entourée de sa famille, et surtout de ses petits-enfants qui font son bonheur. Germaine, qui a récemment déménagé, est certes âgée mais c’est elle qui, en début d’année, remarque une anomalie sur son compte en banque: Orange prélève deux fois son abonnement de ligne fixe.

Pour l’aider, c’est son gendre, François, qui prend les choses en main. Il fait stopper les prélèvements mais au total, l’opérateur a facturé près de 400 euros de trop à la vieille dame. "C'est une erreur qui n'a pas été prise en compte par Orange. Est-ce qu'ils savaient que c'était une dame âgée de 90 ans? Je ne sais pas. En tout cas, la situation a perduré", souligne-t-il.

>>> Retrouvez toutes les enquêtes de "RMC s'engage pour vous" en podcasts

L'opérateur rejettait la faute sur Germaine

Son gendre explique s'être dit "qu'il n'y a pas de raison, quand il y a une erreur comme ça, de ne avoir une réparation". Sauf que l'opérateur a refusé de réparer. François a contacté le service client à trois reprises. La première fois, en janvier, l’opérateur reconnaît le trop-perçu et accorde le remboursement. Sauf que rien n'arrive sur le compte en banque de Germaine. A la deuxième relance, Orange assure qu'elle va rembourser, mais toujours aucun virement n'est visible sur son compte en banque.

Lors de la troisième prise de contact entre François et Orange, l’opérateur rejette finalement la faute sur Germaine, qui n’aurait pas résilié la ligne de son ancien logement. Après un énième courrier en recommandé resté sans réponse, son gendre a décidé de faire appel à "RMC s'engage pour vous".

Germaine va être remboursée

Dès lors, tout est allé très vite. Le lendemain de notre appel à Orange, un conseiller a contacté Germaine et a reconnu un “dysfonctionnement”. La totalité du trop-perçu lui sera bien remboursée, soit près de 400 euros.

Cette somme, c'est l'équivalent d'un tiers de sa retraite mensuelle. Un bol d'air qui tombe bien pour Germaine, en ce 1er décembre. Elle va pouvoir faire plaisir à ses petits-enfants pour Noël. "Je suis heureuse aujourd'hui. Je me réjouis pour Noël, je vais pouvoir gâter mes petits-enfants" explique-t-elle, dans un grand éclat de rire. Elle l'assure, elle pensera à l'équipe de "RMC s'engage pour vous" à Noël. Nous aussi, on pensera fort à elle.

RMC s'engage pour vous
Contactez notre équipe d'enquêtrices à rmcpourvous@rmc.fr

Amélie Rosique, Elise Denjean, Maryline Ottmann avec Maxime Martinez