RMC

Laura Flessel: "Quand le sportif prend sa retraite, il redevient invisible"

Invitée ce samedi matin lors de la "Matinale week-end" sur RMC, l'ancienne ministre des Sports Laura Flessel a présenté son école de reconversion pour les sportifs professionnels.

Invité de "Tous engagés" ce samedi matin lors de la "Matinale week-end" sur RMC RMC, Laura Flessel s'est confiée sur "Sport excellence reconversion", une école qui s'adresse à tous les athlètes professionnels en fonction de leur niveau scolaire. L'ancienne ministre des Sports explique qu'après la retraite d'un sportif, c'est difficile de se reconvertir dans un milieu différent.

"Il faut savoir anticiper sa retraite en tant que sportif. Quand on a autant donné dans son sport, ce dernier redevient invisible dans la société car on n'a pas de réponse à lui fournir", souligne l'ancienne championne olympique d'escrime.

Laura Flessel explique dans un second temps qu'il y a près de 7.000 athlètes qui prennent leur retraite chaque année. Sur ces sportifs, près de 40% sont des décrocheurs avant ou post bac. Le but de cette école est d'accompagner les sportifs pour avoir encore un avenir après leur carrière.

"Souvent, des athlètes s'inscrivent en université mais ils ne tiennent pas trois mois. Notre idée est de concevoir une école pour toutes les personnes qui ont l'ADN du sport."

"Le nouveau gouvernement, c'est très bien pour le futur"

L'ancienne ministre des Sports a tenu à ajouter un petit mot sur le gouvernement mis en place par Emmanuel Macron et sa nouvelle ministre des Sports, Amélie Oudéa Castéra. Laura Flessel s'en réjouit notamment dans le domaine sportif pour les JO 2024... mais également sur d'autres aspects.

"On a un nouveau ministère et c'est très bien pour le futur, notamment dans le sport avec les JO à Paris et également pour le sport santé et l'accompagnement des sportifs de haut-niveau."
Lucas Brunel