RMC

Le géant des cosmétiques Unilever va arrêter d'utiliser les termes "peaux et cheveux normaux"

Le géant des cosmétiques Unilever a annoncé mardi avoir décidé de ne plus utiliser le terme "normal" pour ses produits

Unilever, qui possède des marques comme Dove, MonSavon ou encore Axe, a décidé de supprimer le mot « normal » de tous ses flacons. Objectif officiel: "être plus inclusif et équitable".

"Avec un milliard de personnes qui utilisent nos produits de beauté et de soins, et même davantage qui voient nos publicités, nos marques ont le pouvoir de changer la vie des gens", déclare le responsable de la division cosmétiques d'Unilever Sunny Jain. "Nous savons qu'enlever 'normal' de nos produits et emballages ne va pas suffire à régler le problème mais c'est une étape importante", selon lui.

Unilever va également ne plus modifier les photos de ses mannequins qui figurent sur les emballages et les publicités, que ce soit la forme du corps, la taille ou la couleur de peau.

C’est surtout évidemment du business : selon les enquêtes marketing, la jeune clientèle serait heurtée par le mot "normal" pour qualifier une peau ou des cheveux, car il renverrait à une forme d’exclusion.

On se souvient que l’année dernière déjà, Unilever, tout comme son concurrent L’Oréal, avait décidé de supprimer des mots comme "blanc", "blanchissant" ou "clair" de tous emballages de produits cosmétiques.

Charles Magnien