RMC

Le jeu de société "Antifa" en rupture de stock après son retrait des rayons de la Fnac

Le jeu "Antifa" en rupture de stock après son retrait à la Fnac

Le jeu "Antifa" en rupture de stock après son retrait à la Fnac - Éditions Libertalia

L'éditeur Libertalia a indiqué que son jeu "Antifa" est désormais en rupture de stock, après avoir fait l'objet d'une polémique ces dernières heures. La Fnac, qui le commercialisait, a annoncé dimanche le retirer de ses rayons après des accusations d'un syndicat policier et d'élus du Rassemblement national.

Son retrait des rayons à la Fnac lui aura finalement fait une sacrée publicité. Le jeu “Antifa”, un jeu de société créé par un site antifasciste, est actuellement en rupture de stock comme l’indique le site editionslibertalia.com.

“Grâce à votre solidarité, le tirage de la nouvelle édition du jeu Antifa est épuisé sur notre site. Nous allons le réimprimer. Mais, en raison des pénuries de papier, cela prendra plusieurs semaines et nous ne serons en mesure de livrer qu’en janvier”, indique-t-il.

La Fnac avait annoncé le retrait de ses rayons du jeu après des critiques sur Twitter d'un syndicat de police et de plusieurs élus du Rassemblement national. "Nous comprenons que la commercialisation de ce ‘jeu’ ait pu heurter certains de nos publics. Nous faisons le nécessaire pour qu'il ne soit plus disponible dans les prochaines heures", a écrit la Fnac dimanche sur son compte Twitter officiel en réponse au syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN).

"Un jeu de simulation"

Le syndicat avait notamment accusé la Fnac de "mettre en avant les antifas, qui cassent, incendient et agressent dans les manifestations".

L'éditeur présente "Antifa le jeu" comme "un jeu de simulation et de gestion dans lequel vous faites vivre un groupe antifasciste local" en mettant en place des "actions qui vont vous demander du temps, des moyens, et un peu d'organisation".

Guillaume Descours avec AFP