RMC

"Mon fils me remplit mon frigo": cette retraitée précaire ne perçoit pas son "minimum vieillesse"

Retraitée depuis un an, ancienne travailleuse familiale, Régine (67 ans) n'a toujours pas perçu son allocation de solidarité (ex-minimum vieillesse). Son fils, qui l'aide à vivre en attendant le déblocage de la situation, a contacté RMC.

Régine (67 ans) vit dans un HLM à Boulogne-Billancourt, en banlieue parisienne, l’appartement dans lequel elle a élevé seule ses deux enfants devenus adultes. C'est une femme discrète, qui ne veut pas déranger. C'est son gendre qui a contacté l'équipe de "RMC s'engage pour vous". Après 25 ans à travailler chez les autres, s’occuper de leurs enfants, de leurs courses, de leur ménage, elle décide de prendre sa retraite il y a un an, pour s’occuper enfin des siens, de ses deux petits-enfants.

"Ce n'est pas de l'argent que je vole"

Elle est éligible à l’allocation de solidarité aux personnes âgées, ce qu'on appelait avant le "minimum vieillesse". 350€ mensuels auxquels elle a droit mais, "malgré plein de mails, de réclamation, de rendez-vous téléphoniques", elle n’a toujours rien reçu "au bout d'un an": "Ils me disent 'votre dossier est complet'. Après, ils disent 'il manque des éléments". On renvoie les éléments qui manquent et rien n'avance."

Une situation qui place Régine en grande difficulté. Depuis un an, elle ne perçoit que 600 euros de retraite par mois. Son fils est obligé de l'aider.

"Ce n'est pas de l'argent que je vole. Je suis dégoutée. J'ai bossé, j'ai travaillé tout le temps. Je ne le vis pas très bien."

La retraitée semble marquée et estime que "ce n'est pas à (son) fils de (lui) donner de l'argent": "Dès fois, il remplit mon frigo. C'est triste !".

Un dossier débloqué

RMC a contacté l'Assurance retraite, qui reconnaît sans difficulté un retard à l’allumage dans le dossier de Régine et un traitement globalement beaucoup trop long. Sa demande d’allocation a d’abord été rejetée en début d’année parce qu’il manquait un document. Puis son dossier a été repris au printemps et étudié à nouveau à l’été. Et enfin, son dossier a été accepté.

L'Assurance retraite nous assure que le paiement des près de 4.000 euros, soit son allocation de ce mois-ci et l'intégralité du reliquat de ce qu’elle aurait dû percevoir depuis un an, a bien été fait il y a une semaine. Et le virement a été reçu sur le compte en banque de Régine ce mercredi. Une bouffée d'oxygène pour elle. Dès le mois de novembre, Régine touchera la totalité de sa retraite, soit environ 950€ par mois, allocation de solidarité incluse.

Contactez l'équipe de RMC s'engage pour vous à l'adresse rmcpourvous@rmc.fr

Amélie Rosique, Joanna Chabas et Elise Denjean avec MM