RMC

Mort de Jacques Chirac: vos réactions, entre émotion et souvenirs, sur RMC

La mort d'un des Présidents les plus populaires de la Ve République vous a fait réagir en nombre sur RMC ce jeudi.

Jacques Chirac, 22e président de la République française, a marqué l'histoire du pays, et les Français ont été nombreux à témoigner leur sympathie à l'égard de l'homme d'Etat.

Grande émotion devant le musée du quai Branly renommé en l'honneur de Jacques Chirac en 2016, qui en était à l'initiative. Les visiteurs présents étaient bouleversés d'apprendre la nouvelle dans cette enceinte symbolique comme l'a constaté sur place notre envoyée spéciale Caroline Philippe.

"Merci M. le Président d'avoir créé un lieu dédié aux arts premiers", nous a répété plusieurs fois une Parisienne voulant qui salue la mémoire de l"homme de culture" qu'il était, même si elle regrette que ce ne sera pas forcément pour cela qu'il sera retenu.

"On a déjeuné avec et il était d'une très grande simplicité"

Des barrières ont été installées devant la rue de Tournon, son ancien domicile, et les habitants du quartier ont témoigné de leur admiration de la personne publique. Victoire était employée à la mairie de Paris tenue par Jacques Chirac de 1977 à 1995, et est émue.

"J'ai la voix complètement coincée, j'ai du mal à parler. C'était un homme très charismatique. Je retiendrai son humour."

Marie-Claude nous a quant à elle appelée spontanément au 3216 et raconte ses souvenirs de l'ancien Président. Elle l'avait croisée en Vendée étant adhérente du RPR.

"Ca m'attriste beaucoup. je suis émue, c'était un homme extraordinaire, d'une humanité sans pareille. Il était venu dans une petite commune de 700 habitants près du Puy-du-Fou. On a déjeuné avec et il était d'une très grande simplicité. Je suis très triste. Il était sincère, ce n'était pas du surfait."

"J'ai reconnu en lui une humanité qu'on ne retrouve plus aujourd'hui en politique"

Stéphane, originaire de Chabanais (Charente), a également estimé dans le "monde de requins" qu'est la politique auquel Jacques Chirac contribuait, l'ancien Président avait tout de même une once d'humanité en plus que les autres. 

"J'ai 48 ans donc j'ai grandi avec Jacques Chirac. J'ai reconnu en lui une humanité qu'on ne retrouve plus aujourd'hui en politique. On lui doit beaucoup. Il avait pris conscience de la misère en France et s'était engagé contre cela." 

"Sur le mur de ma fille deux posters: Lorie et Jacques Chirac"

Durant notre édition spéciale, des dizaines de témoignages ont afflué. Celui de Nathalie notamment qui estime "que l'on ne peut pas oublier un si grand monsieur", avant de dévoiler une anecdote qui concerne sa fille.

"Elle était en primaire et était malade le jour où le Président était en visite à Bayonne. On s'était mises, ma fille et moi, sur son trajet, et il a baissé sa vitre et fait un signe quand il l'a vue! Du coup ma fille, pour le remercier avait écrit à l'Elysée, et avait reçu une photo dédicacée en retour. Du coup ma fille m'a demandé de l'encadrer et elle l'a mis sur sa commode. Sur son mur elle avait Lorie (la chanteuse), et sur la commode Jacques Chirac."

S'il n'a pas fait l'unanimité durant sa mandature, le côté humain de l'ancien Président ne fait que peu de doutes comme on peut le voir à travers tous ces témoignages.

James Abbott