RMC

Municipales 2020: à Coucy-Le Château, le maire se bat pour préserver les services publics dans sa commune

S'il a réussi à empêcher la fermeture de La Poste dans sa commune, il regrette la fermeture de certains services qui isole la population par rapport aux habitants des villes.

Coucy-Le Château, commune rurale d’un peu plus de 1000 habitants, au coeur du département de l’Aisne, est une commune qui souffre dans un des départements les plus pauvres de France. La faute notamment à la disparition des services publics dans ce village.

Jean-Claude Dumont, le maire, est fier d’avoir réussi à maintenir La Poste, service indispensable pour sa commune. "On s’est battu pour la Poste. La Poste, c’est un peu le poumon du village c’est là aussi où les gens se rencontrent ça fait partie de la vie sociale dans une commune comme nous", explique-t-il.

Bataille perdue en revanche pour la trésorerie. Elle a fermé ses portes il y a deux ans. "Il n’y a pas eu trop de solidarité des villes autour qui eux les gardaient à ce moment-là, y en a une de trésorerie, ils se sont dit Coucy ferme, c’est bien ça va nous ramener du travail dans notre trésorerie. Et aujourd’hui on leur a annoncé qu’au 1er janvier 2022 la leur allait fermer aussi", indique le maire. 

Une réorganisation prévue dans le cadre du plan de Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics. Selon les chiffres fournis par les syndicats, on passerait de 22 à 6 trésoreries dans l’Aisne en 2022. 

"Les décisions sont prises par des gens, souvent des énarques qui sont jamais venus dans nos campagnes. On n’est pas reconnu. Je crains qu’à l’avenir s’il n’y a pas de changement politique, malheureusement nos zones rurales vont beaucoup en souffrir", affirme Jean-Claude Dumont. 

Besoin de plus d'égalité

Ce sentiment d’abandon de l’Etat, les habitants le vivent aussi. Parmi les plus anciens du village, il y a Pierre et Marie-Louise arrivés à Coucy dans les années 1940. 

"On a plus de trésors publics maintenant faut aller à Chauny pour certaines choses et à Anizy-le-Château, pour d’autres. Si on paye la taxe d’habitation ou la taxe foncière, il faut payer par Chauny. Et pour l’instant, pour payer les ordures ménagères et l’eau, c’est à payer à Anizy-le-Château", indique Pierre. "Je voudrais un peu plus de vie dans le village. Il y a des semaines où quand il n’y a pas d’école, c’est vraiment mort à Coucy", confie Marie-Louise. 

Après 12 ans à la tête de la Mairie, Jean-Claude Dumont ne se représente pas cette année. Il laisse à son successeur un autre combat : préserver les commerces du centre-ville et en attirer de nouveaux. 

"Il ne faut pas baisser les bras, il faut se battre pour défendre nos campagnes, pour que nos citoyens aient les mêmes services qu’en ville. Il y a ‘l’égalité’ dans notre devise. Donc ça serait bien qu’elle soit appliquée partout", conclue le maire.

Marie Monier et Laura Taouchanov avec Guillaume Descours