RMC

Municipales 2020: Beauvais à l'épreuve de la rénovation urbaine

Démolition des vieilles “barres” d’immeubles, aménagements d’espaces verts. Certains quartiers sont déjà métamorphosés d’autres sont en passe de l’être.

Beauvais, est une ville en pleine mutation. Depuis une dizaine d'années, la municipalité a engagé d’importants travaux de rénovation urbaine. Les uns après les autres, des quartiers entiers sont totalement réhabilités. Des projets qui prennent du temps et voient le jour au bout de plusieurs mandats municipaux. 

Le quartier de Saint-Lucien et Saint-Jean sont les prochains sur la liste. 409 millions d’euros engagés. Mais pour certains habitants dont les logements sont devenus insalubres, il y a urgence. La Tour N, 14 étages, une façade en béton, et pas de fleurs au balcon. "On a des volets, ils se cassent la gueule, ici c’est une passoire énergétique", indique un habitant. 

Dans le hall de l’immeuble, les résidents sont excédés. "Ça fait deux ans que je suis là, c’est l’horreur", indique-t-il. "Moi ça fait 52 ans", lui-répond Michelle, qui vient d’avoir 74 ans avant de prendre l’ascenseur. "C’est un monte-charge, mais enfin, on s’en sert comme ascenseur"», précise-t-elle. 

Elle vit avec sa fille au troisième étage. "Quand je suis arrivée ici, c’était très beau y avait des fleurs y avait tout et maintenant ça se dégrade", se rappelle-t-elle. Le froid s’immisce dans son salon malgré le double vitrage. L’humidité a infiltré la salle de bain.

"Il y a de la moisissure sur le tuyau de la salle de bain, c’est tout noir, on l’avait peint en rose, mais tout ça s’est noir. Des fois, on a de l’eau chaude, des fois, on a de l’eau froide, on ne peut pas prendre notre douche y a trop de calcaire dans les tuyauteries. C’est mort, les tuyauteries sont mortes. Si je devais redéménager, je ne crois pas que je viendrai là. J’irais ailleurs parce que je suis découragée, on est découragés. Un jour peut-être que la tour, ils seront obligés de la démolir aussi", affirme cette habitante. 

"Le changement ça me fait peur"

Démolir pour désenclaver et favoriser la mixité sociale dans ce quartier populaire, c’est le pari de l’actuelle municipalité. La Barre d’immeubles “B”, la plus vieille de Picardie doit être détruite d’ici 2023. Un emblème, toute une vie que Michelle contemple depuis sa fenêtre.

"Tout ça c’est mon quartier et j’y suis attachée. Disons que j’ai mes petites habitudes ici, en dessous, j’ai mes petits voisins qui me font des courses quand j’ai besoin, ils montent. J’ai quand même 86 ans, le changement ça me fait peur. Ils disent qu’on va être relogés, mais où?", s’interroge-t-elle. 

Une inquiétude et des doutes qu’a connus Fatiha, il y a 10 ans. Elle qui s’est battue pour qu’on modernise son quartier, le premier projet de rénovation urbaine à Beauvais. Elle montre les allées de pavillon, le nouveau commissariat, la petite place commerçante.

"Là c’est le parc urbain où les enfants viennent jouer au foot. Ça ne suffit pas de faire d’un coup de peinture. L’état des logements de l’habitation, c’est important, mais l’essentiel, ils l’ont oublié", estime-t-elle. 

Fatiyah attend que le prochain maire apporte des solutions pour réduire le chômage, et encourager l’insertion des jeunes. 

Marie Monier avec Guillaume Descours