RMC

Nord: des pompiers portent plainte contre X pour "mise en danger d'autrui"

Avec cette plainte, ils veulent alerter leur hiérarchie sur les risques liés aux fumées d'amiante qui se répandent dans l'air lors d'un incendie.

C’est une sorte d’appel à l’aide. Les pompiers du Nord vont porter plainte contre X ce jeudi pour mise en danger de la vie d’autrui, devant le tribunal de grande instance de Lille. Leur objectif est d’alerter sur les risques liés à l’amiante et à d’autres agents toxiques qui se propagent dans l’air lors d’un incendie.

"Ils considèrent que l’administration commet des faits d’une extrême gravité en les laissant s’exposer à des agents que l’on sait être cancérigène sans prendre les mesures qui s’imposent. En sachant que des propositions concrètes ont été formulées et que des solutions existes. Certains de nos voisins européens y ont recours. Donc, oui, il y a une mise en danger de la vie d’autrui de façon délibérée", estime leur avocate Hélène Aveline. 

Cancer de la plèvre

David Mirland, responsable de la CGT du service d’incendie et de secours (SDIS) du Nord explique à France info que le risque intervient avec le feu. "On a des salles de classe, des bâtiments, pas forcément dangereux à l'instant T. Par contre, quand c'est soumis à un incendie, la flamme fait que tout le matériau se décompose et vient se déposer sur nos tenues. Notre linge, on rentre à la maison avec, donc ça touche nos familles directement".

Selon Le Monde, l’exposition aux fumées d’amiante peut causer différentes maladies comme le mésothéliome ou encore le cancer de la plèvre. Les pompiers demandent que ces risques soient reconnus. "Les copains qu'on enterre avant 70 ans, il y en a quand même beaucoup. On est peut-être déjà grillés. Ce qu'on veut, c'est que ça soit pris en compte", précise David Mirland.

La Rédaction