RMC

Plan de lutte contre le racisme: bientôt des amendes en France pour les propos sur internet?

Le gouvernement présente ce lundi un plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Des amendes pourraient être prises contre les éditeurs (Facebook, Twitter...) s'ils ne suppriment pas rapidement les propos haineux.

Comment lutter contre le racisme et l'antisémitisme sur les réseaux sociaux ? C'est sur cette épineuse question que devrait, entre autres, se pencher le nouveau plan du gouvernement contre le racisme et l'antisémitisme. Il sera présenté ce lundi par le Premier ministre, Edouard Philippe.

Premier objectif du gouvernement et du chef de l'Etat: contraindre les opérateurs à retirer le plus vite possible les contenus haineux qui se trouvent sur internet.

L'exemple allemand

Le gouvernement pourrait s'inspirer de l'Allemagne qui a mis en place un système d'amende dissuasif depuis le 1er janvier. Les réseaux sociaux ont désormais 24 heures pour effacer les contenus haineux. S'il ne le font pas il sont passibles d'une amende de 50 millions d'euros.

Le plan présenté par Edouard Philippe portera également sur la lutte contre le racisme et l'antisémitisme dans le sport. Le Premier ministre devrait annoncer un plan destiné à sensibiliser et à mieux former les sportifs de haut niveau et les éducateurs sportifs aux questions liées au racisme et à l’antisémitisme.

Enfin des actions de sensibilisation seront également mises en place dans le cadre du sport scolaire.

Stéphanie Collié (avec J.A.)