RMC

Pourquoi les Français sont-ils de plus en plus accros aux jeux de grattage?

Près de 5% des 19 millions des Français qui grattent des tickets de La Française des jeux seraient "addicts" au jeu. Une association préconise l'instauration d'une carte pour stopper les personnes accros, comme dans les casinos.

Les tickets à gratter ont la côte, et cela n'est pas sans risque! En France, 19 millions de personnes y jouent régulièrement, et parmi eux, 5%, donc près d'un million ne peuvent tout simplement pas s'en passer, selon les chiffres de SOS joueurs.

Si bien que cette association, qui vient en aide aux accros aux jeux, s'inquiète de cette addiction de plus en plus présente. Selon eux, tout est fait pour que les joueurs ne puissent pas s'en sortir et continuent à jouer encore et encore. Une pratique dangereuse dont se défend la Française des Jeux. Dans l'entreprise publique, on l'assure : "95% des Français ont une pratique récréative".

Certains ont "perdu le contrôle" et jouent trop par rapport à leurs moyens. C'est ce qu'explique Jean-Pierre Couteron, président de la fédération Addiction. "Le piège est que la mise est petite, 1 euro, 5 euros, et promet des gains de 200 000 euros. On a donc l'impression que pour une prise de risque minimale on va gagner beaucoup".

"C'est une petite drogue mais je n'ai pas envie d'arrêter !"

L'autre piège est celui de la facilité alors qu'on retrouve des bureaux de tabac à chaque coin de rue. Les populations les plus fragiles financièrement sont les plus tentées par ces jeux de grattage. Calvin joue tous les jours, et nous explique qu'il est prêt à miser beaucoup d'argent. 

"Avec 2 euros j'ai gagné 1 400 euros. C'est très rare que je ne parie pas. C'est une petite drogue, on perd notre argent bêtement je dirais, mais j'ai pas envie d'arrêter !"

Un comportement typique de l'addiction selon Michel Reynaud professeur de psychologie. "Il y a des mécanismes psychologiques chez les addicts qui font dire : 'J'y étais presque, la prochaine fois sera la bonne'. Et après on recommence pour se refaire".

L'association SOS joueurs recommande l'instauration d'une carte de joueur comme dans les casinos pour empêcher les joueurs accros de perdre leur argent.

J.A. avec Bourdin direct