RMC

Raquel Garrido bientôt en retrait de la France insoumise: "C'est très difficile de jouer l'équilibriste"

Raquel Garrido et Jean-Luc Mélenchon en mai 2014.

Raquel Garrido et Jean-Luc Mélenchon en mai 2014. - AFP

La porte-parole de la France insoumise Raquel Garrido devrait annoncer qu'elle se met en retrait du mouvement dimanche lors de l'émission de C8 dans laquelle elle est chroniqueuse.

Après une série de dérapages, la très médiatique Raquel Garrido, porte-parole de France insoumise et chroniqueuse dans l'émission Les Terriens du dimanche avec Thierry Ardisson, devrait quitter le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, très critiquée en interne ces derniers temps. La porte-parole veut se mettre en retrait de la vie politique pour privilégier ses activités médiatiques. Aucune confirmation officielle du côté de la France insoumise pour l'instant.

"Nous n'avons aucune animosité envers elle"

Officiellement, il n'y a pas et il n'y a jamais eu de "problème Raquel" chez les Insoumis: "On l'a toujours soutenue", "Jamais personne n'a évoqué le moindre souci", assure un député FI. "C'est une femme géniale et ce serait très mauvais pour nous qu'elle se retire". "Nous n'avons aucune animosité envers elle", renchérit cet autre élu.

Et pourtant, sous couvert d'anonymat, certains reconnaissent que les dérapages de Raquel Garrido depuis qu'elle a rejoint l'équipe de Thierry Ardisson sur C8 agaçaient de plus en plus Jean-Luc Mélenchon. Le leader des Insoumis a préféré démentir vendredi toute mésentente: "Raquel est et reste mon amie. Elle n'a commis aucune faute" a tweeté Jean-Luc Mélenchon.

Officiellement donc, ce serait une décision personnelle, sans aucune pression interne. Raquel Garrido se retirerait de la vie politique pour "se consacrer à la télévision". C'est du moins l'explication qu'elle devrait donner dimanche dans son émission sur C8.

"La double casquette média et politique est de nature à entretenir la confusion"

Pour Denis Muzet, sociologue et président de l’institut Médiascopie, la situation de Raquel Garrido était devenue difficilement tenable. "C'est très difficile de jouer l'équilibriste entre un rôle politique et un rôle médiatique. La double casquette média et politique est de nature à entretenir la confusion. Il est très difficile d'analyser, de décrypter, quand on a par ailleurs des valeurs, un engagement sur un parti politique. Les deux sont difficilement compatibles. Et sans doute Raquel Garrido a-t-elle fait l'expérience de l'inconfort de cette situation un peu étrange".

Jean-Baptiste Durand (avec A.M.)