RMC

Saccage du péage de Narbonne: 21 prévenus condamnés à de la prison ferme

21 des 31 personnes jugées pour le saccage d'un péage et d'un peloton de gendarmerie, en marge d'une manifestation de "gilets jaunes" il y a un an, ont été condamnées ce mardi à des peines de prison ferme.

"Justice a été rendue": 21 des 31 personnes jugées pour le saccage d'un péage et d'un peloton de gendarmerie, en marge d'une manifestation de "gilets jaunes" il y a un an, ont été condamnées mardi à des peines de prison ferme.

Le tribunal correctionnel de Narbonne, qui a atténué les peines requises par le parquet, a assorti ces condamnations de deux mandats de dépôt, deux maintiens en détention et d'un mandat d'arrêt.

Kevin, 29 ans, a écopé de la peine la plus lourde, soit cinq ans de prison avec mandat de dépôt. Désigné par un autre des prévenus comme conducteur de l'engin ayant servi à projeter un véhicule en feu sur la barrière de péage, il a nié les faits reprochés. A la lecture du jugement, dans une salle comble, il est apparu sonné. Le tribunal a également prononcé une relaxe.

"Un jugement qui nous permet d'aller de l'avant"

Marc Gonnet, commandant de la gendarmerie de l'Aude, s'est dit satisfait de ces condamnations: "Ça nous permet à nous, gendarmes de l'Aude, de voir ce chapitre très désagréable de notre carrière derrière nous. C'est un traumatisme vécu par les gendarmes de l'Aude, il n'en reste pas moins que ce jugement permet définitivement de panser nos plaies et aller de l'avant pour l'année".

Jean-Wilfried Forquès (avec P.B.)