RMC

"141 soignants malades du Covid-19 sur 1700, c’est catastrophique": situation explosive à l'hôpital de Dieppe

L'hôpital est en "forte tension" alerte la direction. Près de 40% des opération non-urgentes ont été déprogrammées.

C’est presque 10% du total des salariés de l'hôpital de Dieppe qui est désormais positif au Covid-19. Un cluster qui touche aussi les patients dont 123 ont été diagnostiqués positif.

>> A LIRE AUSSI - Variant du Covid-19: "Dans trois mois, il n'y aura plus de place à l'hôpital car il est plus contagieux", prévient le docteur Marty

Une situation catastrophique selon Bruno Ricque, cadre-infirmier et délégué CGT à l'hôpital de Dieppe, résume la situation.

“Il manque du personnel dans tous les services de soins. On cherche des remplacements dans tous les sens. Vous imaginez 141 en moins sur environ 1700, c’est catastrophique”, indique-t-il.

Conséquence : les équipes sont à bout. “Tous les congés ont été supprimés. Les gens vont d’un service à l’autre pour pallier le manque. C’est bousculé en permanence, les gens sont fatigués. Il y a 20% si on additionne au total tous ceux qui ont eu la maladie sur l’hôpital de Dieppe. Au départ ce qui était un ou deux services contaminés, c’est devenu tout un hôpital contaminé maintenant”, assure-t-il. 

L'armée en renfort?

Le maire de Dieppe, Nicolas Langlois, s'est rendu sur place jeudi. Il appelle l'Etat à l'aide.

"Ça m'inquiète et ça me révolte parce que cette situation on l’avait vu venir. On a alerté avec les organisations syndicales et les autres élus du territoire parce qu’il aurait fallu renforcer les moyens en réanimation ainsi que dans les autres services”, appuie-t-il. 

Pour l'élu, il faut que les services de santé de l'armée viennent en renfort comme à Mulhouse en mars dernier.

Nicolas Ropert avec Guillaume Descours